Plus de 150 conseils concrets pour présenter efficacement vos idées

Recevoir chaque jeudi nos conseils par mail

Un public « trop bon public » ?

Après avoir surmonté l’épreuve du public hostile la semaine dernière, vous vous sentez invincibles, prêt à conquérir toutes les audiences, en partant du principe que quoi qu’il arrive, vous avez vécu et vaincu le pire et que, par conséquent, plus rien ne vous arrête.

S’il est vrai que présenter devant un public hostile, de par le stress que cela génère, peut s’avérer une véritable épreuve de leadership, attention à ne pas pour autant aborder une présentation devant un public plus bienveillant comme une promenade de santé !

Car de l’autre côté du spectre du public, des épreuves restent à surmonter. Là encore anticiper et comprendre le profil de votre public, afin de vous adapter en conséquence, est crucial pour générer l’engagement et l’adhésion désirée. La bonne nouvelle face à un public plutôt positif et engagé, c’est qu’il vous aime déjà et que son apriori sur vous est par définition plutôt bon. Mais la mauvaise pour vous, c’est que vous avez plus de chance de décevoir un public en votre faveur qu’un public qui ne vous aime pas. Les enjeux sont importants et il va vous falloir en tenir compte pour répondre aux attentes de votre public.

On distingue 2 types de public engagé : les influençables, qui vous apprécient mais qui peuvent facilement changer d’opinion et les convaincus, fermes sur leur position, vous leur plaisez un point c’est tout !

MON PUBLIC EST ENGAGÉ MAIS PAS TROP

C’est un public qui vous aime déjà beaucoup, c’est un fait. Mais il n’est pas pour autant acquis ! Si l’occasion se présente, c’est le type de public qui pourrait facilement changer son fusil d’épaule et aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Votre mission lors de votre prise de parole sera donc de les rassurer. Il vous faudra puiser dans un passé commun, dans tous vos succès partagés, pour entretenir la flamme de la confiance afin de confirmer que oui, votre interlocuteur a raison d’adhérer à votre projet. C’est en se sentant apaisé vis-à-vis de son choix que votre public pourra ainsi facilement se projeter dans le futur avec vous.

MON PUBLIC EST ENGAGÉ, PEUT-ÊTRE MÊME TROP ?

C’est le public qu’on adore plus que tout ! Il vous aime, vous soutient, boit vos paroles et vous admire ! Mais gare à le prendre pour acquis ! Il ne demande peut-être pas beaucoup d’effort mais vous ne pouvez pas vous permettre de banaliser cette confiance. Un public engagé est une mine d’or dans laquelle il faut savoir investir. Motivez-le, alimentez-le, proposez-lui de nouveaux défis et vous verrez que naturellement, leur énergie et leur passion entraînera dans leur sillage de nouveaux et précieux « fans ».

Derrière ce conseil, il y a principalement l’idée de savoir s’adapter à son audience et de faire de chaque prise de parole l’occasion d’alimenter la relation avec ceux qui vous font confiance.