MOMENT DE VÉRITÉ

Le podcast qui vous aide
à mieux présenter vos idées !

moment-de-veritte-picto

PLUS DE 70 ÉPISODES
DISPONIBLES À L'ÉCOUTE

AVEC BRUNO CLÉMENT, CEO ZEPRESENTERS

bruno mdv-400

62- Comment animer une bonne séance de créativité ?

Aujourd’hui, on va parler créativité opérationnelle !

En 1997, j’ai fait une rencontre avec une personne qui a radicalement changé ma vie professionnelle. Cette personne, c’est Jean Marc Chaillet. Son métier, c’était d’animer des groupes de créativité et il se définissait lui-même comme un agitateur d’idées. Je l’ai rencontré quand j’étais jeune planeur stratégique dans une grande agence de marketing opérationnelle du groupe Havas qui s’appelait ECLA.

Et comme dans toutes les agences, il y avait des créatifs et des commerciaux. Mais la particularité de cette agence, c’est que tous les sujets que nous traitions pour nos clients passaient systématiquement par des séances de créativité de groupe. Et c’est Jean Marc qui les animait et c’est grâce à lui que j’ai découvert la puissance de l’intelligence collective et les grandes techniques de créativité que j’utilise toujours dans nos ateliers chez Zepresenters.

De lui, je garde une petite phrase qu’il répétait régulièrement en introduction de ses séances : « En agence, la création, c’est l’affaire des créatifs, mais la créativité, c’est l’affaire de tous ».

Car oui, il ne faut pas confondre création et créativité. La création, c’est un métier. Trouver le bon slogan, le bon visuel, composer la bonne mélodie, écrire le bon scénario, c’est un métier. Mais la créativité, c’est une aptitude que tout être humain a en lui. Tout le monde peut avoir des idées. Et de lui, je garde aussi précieusement une copie de ses cahiers de technique de créativité qu’il rédigeait à la main.

Et j’aimerais vous partager aujourd’hui un trésor qu’il m’a transmis.

Les cinq règles pour animer une bonne séance de créativité opérationnelle

Première règle, rechercher la quantité d’idées et non la qualité

Et oui, l’objectif d’une séance de créativité, c’est de faire appel à l’intelligence collective. Donc, on recherche d’abord un maximum d’idées et ce n’est que dans un second temps que l’on sélectionne les meilleures.

C’est la raison pour laquelle la plupart des techniques de créativité reposent sur un principe de divergence, puis de convergence. On s’éloigne d’abord du problème pour ouvrir tous les champs du possible, pour ensuite mieux converger collectivement vers les idées les plus pertinentes.

C’est statistique. Il y a plus de probabilité d’avoir une excellente idée parmi une centaine d’idées moyennes.

Deuxième règle, pas d’auto-censure

C’est logique. Pour faire émerger un maximum d’idées, chacun doit se sentir libre d’exprimer toutes les idées, même celles qui lui semblent les plus saugrenues. Pourquoi ? Parce que d’une part, si vous restez avec votre idée dans votre tête, vous n’êtes plus avec le groupe. Et d’une et d’autre part, une idée qui peut vous paraître débile peut faire émerger une autre idée à quelqu’un d’autre.

Troisième règle, et celle-ci est essentielle, pas de critique

Pour pouvoir s’autoriser à tout dire, il ne faut pas subir le jugement et les critiques des autres.

Donc, il y a un mot qu’il faut interdire dans toute séance de créativité. Ce mot, c’est « non » et on le remplace par « oui ». Bref, on ne dit pas « Non, ton idée est pourrie. » On dit « Oui, c’est intéressant et ça me fait penser à ».

Et pour les petits malins, on ne dit pas « Oui, mais… » qui est une manière détournée de dire non, on le remplace par « Oui, et… » Être dans le « Oui, et… » c’est un état d’esprit essentiel, car il force le cerveau à être dans l’accueil des idées des autres et non dans la confrontation.

Ce qui m’amène à la quatrième règle. Écouter, associer, rebondir

À partir du moment où je suis dans le « oui et » et que je m’autorise à tout dire et que tous les autres accueillent mes idées avec bienveillance, alors l’intelligence collective commence à fonctionner. Une bonne séance de créativité, c’est comme une bonne équipe de foot.

Le meilleur moyen de gagner un match, ce n’est pas de jouer perso, mais de faire circuler la balle. Plus la balle circule, plus vous avez de chances de marquer un but. Vous remplacez le mot « balle » par idée et vous avez compris comment fonctionne une bonne séance de créativité.

Cinquième et dernière règle, amusez-vous !

Jean Marc nous disait toujours « Soyez fous, poètes, rêveurs. » Une bonne séance de créativité, ça ne se fait pas dans la douleur, mais dans le plaisir. Vous avez le droit de dire des conneries.

Le rire est communicatif et je vous garantis que plus l’ambiance est décontractée, plus les idées fusent et plus vous augmentez votre chance de trouver la bonne idée. Donc, lâchez-vous.

Ces cinq règles, personnellement, je les partage systématiquement au début de séance et je les écris sur un paper board afin qu’elles soient toujours visibles par les participants.

Et le rôle de l’animateur, pour rester dans la métaphore footballistique, c’est d’être mi coach, mi arbitre

Vous êtes le coach qui facilite, encourage, relance, motive afin de faire circuler au mieux les idées. Mais vous êtes aussi l’arbitre qui fait respecter les règles de créativité tout au long de la séance, qui maîtrise le temps et s’assure que chaque participant s’exprime librement de manière équitable.

Pour conclure, si ce sujet vous intéresse, j’ai une bonne nouvelle à vous annoncer.

Nous ouvrons officiellement une formation d’une journée dédiée à la créativité opérationnelle

Et dans cette formation, vous découvrirez toutes les techniques que nous avons expérimentées et éprouvées depuis dix ans chez Zepresenters pour générer un maximum d’idées pertinentes en un minimum de temps.

Et pour en savoir plus, vous pouvez nous contacter via le site Zepresenters.com.

Voilà, cet épisode était aussi pour moi l’occasion de rendre hommage à Jean Marc et j’espère qu’il vous sera utile et vous permettra de bien préparer vos prochaines séances de créativité.

Et pour terminer, j’aimerais vous donner ma propre définition de la créativité : La créativité, c’est l’art de répondre à côté, mais dans le bon sens.

Dans le prochain épisode, je vous expliquerai pourquoi toute présentation est la réponse à une question et comment y répondre.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur Zepresenters, notre méthodologie, notre offre de conseils, de formation et de conférences, je vous invite à télécharger gratuitement notre petit guide de survie pour rendre vos idées désirables.

 

Découvrez notre formation
Créativité
7 min
Saison 5
Publié le 6 juin 2023
ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?
perspective mini guide 2022

Pour découvrir les fondamentaux de notre méthodologie, nous vous proposons de télécharger la nouvelle édition de notre Petit guide pour rendre vos idées désirables !

Nos conseils concrets pour vous aider à prendre la parole efficacement en toute circonstance… même en visio !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
LE PETIT GUIDE DE SURVIE POUR
RENDRE VOS IDÉES DÉSIRABLES

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.