MOMENT DE VÉRITÉ

Le podcast qui vous aide
à mieux présenter vos idées !

moment-de-veritte-picto

PLUS DE 70 ÉPISODES
DISPONIBLES À L'ÉCOUTE

AVEC BRUNO CLÉMENT, CEO ZEPRESENTERS

bruno mdv-400

16 – Comment présenter efficacement avec des slides ?

Bonjour, vous écoutez l’épisode 16 de Moment de Vérité, le podcast qui vous aide à mieux présenter vos idées ! Aujourd’hui on va parler Storydesign: où comment mettre en scène efficacement le duo orateur/slide !

Alors, j’ai déjà abordé le sujet du design des présentations, dans « l’affaire Powerpoint », l’épisode 7 de ce Podcast et je vous invite à lʼécouter ou à le réécouter, car il est très complémentaire de ce qui va suivre !

Dans ce précédent épisode, jʼai partagé lʼidée centrale qui doit vous guider lorsque vous produisez des slides : « SIMPLIFIER pour AMPLIFIER », vos slides de sont pas des béquilles sur lesquelles vous pouvez vous appuyer en lisant ce qui est affichés dessus, mais des lampes torches qui mettent l’emphase sur les idées principales que vous êtes venu partager à lʼoral avec le public.

Simplifier pour Amplifier c’est comprendre que moins il y en a sur vos slides, plus on vous écoute !

Et il est là lʼenjeu principal du Slide Design : optimiser lʼimpact et la complémentarité du Duo orateur/slide pour créer une expérience de présentation qui soit à la fois efficace, pertinente et agréable à écouter du point de vue du public !

Cʼest ce que nous appelons chez ZEPRESENTERS le STORYDESIGN, la mise en scène de votre présentation.

En Storydesign, les slides sont au service de lʼhistoire que vous êtes venu partager avec votre public et elles vous permettent dʼamplifier lʼimpact de vos idées !

Alors comment créer une expérience optimale du duo orateur/slide ?

Côté orateur, comme je vous lʼai déjà partagé dans l’épisode 13, « Le Top 5 des pires profils dʼorateurs », de notre point de vue, la bonne posture à avoir quand on prend la parole en public est celle dʼun guide de haute montagne ou dʼun guide touristique !
En effet un bon orateur est comme un bon guide: il prend soin de son public et lʼaccompagne pas à pas sur le chemin de ses idées. Et ce chemin est jalonné de grandes étapes, de temps fort, de points remarquables…Et à l’échelle dʼune présentation, cʼest le rôle de votre support, mettre lʼemphase sur les idées clés qui méritent dʼêtre partagés durant la visite !

Et donc, plutôt que d’afficher sur vos slides, une liste indigeste de bullets points, je vous propose, pour rester dans l’analogie de la visite guidée, de jalonner votre intervention avec 3 types de slides:

  1. Les Key Points
  2. Les Check Points
  3. Les Fun points

Les Key Points

Ce sont les points fondamentaux qui justifient à eux seuls la visite et dont le public va se souvenir ! Cʼest lʼescalier du château de Chambord ou le temple niché dans le Canyon de Petra !

A lʼéchelle dʼune présentation, les KeyPoints ce sont tous les moment inspirationnels où votre parole compte particulièrement : quand vous partagez une conviction, votre vision d’entreprise, la révélation dʼun nouveau produit, dʼun nouveau service, le focus sur un élément majeur dans la réussite d’un projet…

Le Key Point cʼest le moment ou vous exprimez votre « Yes We Can » à vous ! Votre objectif est de faire émerger la GRANDE IDÉE que vous êtes venus partager pour marquer les esprits durablement.

Évidemment il est indispensable pour les Key Points, de soigner particulièrement le design de vos slides, en étant dans l’épure la plus absolue possible: pour cela, imaginez que vous créez une affiche 4X3: un visuel inspirant en plein format qui illustre parfaitement le sens de votre propos, et une accroche qui exprime la quintessence de votre idée, rien de plus !

Les Check Points

Ce sont tous les points intermédiaires, les moments où le guide donne toutes les explications qui vous permettront de comprendre ce que vous venez de voir ou ce que vous allez à découvrir.

Dans le contexte dʼune présentation cʼest généralement le moment où vous avez besoin de construire votre argumentation : raconter le détail dʼun dispositif, les avantages dʼun produit, la modélisation dʼune organisation.

Ces slides sont forcément plus chargées, mais pour autant elles ne doivent pas être complexes !

Comment faire ? En respectant 2 règles simples :

  • 1ère règle

Bien hiérarchiser l’information avec 3 niveaux de lecture maximum: un gros titre, un visuel clé, 3 arguments sous forme de pictogrammes par exemple.

  • 2ème règle

Afficher les différents éléments d’une même slide au fur et à mesure de votre narration. Votre public voit ainsi votre argumentation de construire au fur et à mesure sous ses yeux, pour au final en avoir une vision globale très claire, même si le sujet est complexe.

Enfin, les Fun Points

Ce sont les moments où le guide partage avec vous une anecdote savoureuse, interagit avec les visiteurs, fait un trait d’humour…Ces moments ne sont pas essentiels à la visite, mais ils contribuent fortement à créer une ambiance positive.

Cʼest la même chose pour les présentations, les Fun Points ont pour objectif principal de créer un climat propice à une écoute favorable et renforcer le lien de confiance entre vous et le public.

En termes de slide design, cela peut se traduire par un visuel amusant ou décalé, une photo personnelle qui entrouvre les portes de votre intimité, une citation inspirante qui illustre parfaitement votre propos, lʼaffichage dʼune question qui interpelle votre public.
Ou tout simplement des slides de transition qui ont pour seul but de bien marquer le passage dʼune idée à une autre.
A ce propos l’exemple le plus fameux est celui de Steve Jobs qui ponctuait tous ses keynote par une slide où était écrit « One more things… » et derrière ce « one more thing » se cachait généralement lʼannonce dʼune produit majeur pour Apple !

Donc en synthèse

  • Je vous propose de remplacer les bullets Points, qui dois-le rappeler, sont les symptômes visibles des slides malades: des slides avec des boutons partout et qui font peine à voir…
  • Par 3 nouveaux types de slides
    • Les KeyPoints pour afficher les grandes idées inspirationnelles
    • Les CheckPoints pour valoriser vos arguments
    • Les Fun Point spour renforcer la relation avec votre public…

Mais surtout garder en tête, que quel que soit la nature de vos slides, vous devez être animé par une même obsession: simplifier pour amplifier.
Plus vous simplifierez vos slides, plus vous amplifierez votre impact en tant qu’orateur !

Pour terminer, je vous propose comme dʼhabitude un exercice pratique simple que nous avons appelez chez Zepresenters : « Kill the bullets points »…
Prenez une présentation que vous avez faite (ou celle dʼun collègue si vous préférez), identifiez les slides clés et transformez-les en fonction de leur contenu, en Key Point, en Check Point et en fun Point avec une idée en tête Simplifier, pour Amplifier !

Merci dʼavoir écouter lʼépisode 16 de Moment de Vérité, la semaine prochaine je partagerais avec vous les 3 formes d’expressions du trac chez un orateur.

Découvrez notre formation
Storydesign
7 min
Saison 2
Publié le 8 septembre 2020
ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?
perspective mini guide 2022

Pour découvrir les fondamentaux de notre méthodologie, nous vous proposons de télécharger la nouvelle édition de notre Petit guide pour rendre vos idées désirables !

Nos conseils concrets pour vous aider à prendre la parole efficacement en toute circonstance… même en visio !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
LE PETIT GUIDE DE SURVIE POUR
RENDRE VOS IDÉES DÉSIRABLES

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.