Home page

Envie d'en savoir plus ?

Téléchargez gratuitement nos 2 petits guides de survie pour des présentations réussies et un leadership épanoui

Menu

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Envie d’échanger sur notre vision, notre méthode, notre offre ? Rien de plus simple, laissez-nous vos coordonnées et discutons-en par téléphone ou autour d’un café !

Contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Plus de 150 conseils concrets pour présenter efficacement vos idées

Recevoir chaque jeudi nos conseils par mail

Chaud devant !

Nelson Mandela était convaincu que contrairement aux idées reçues, diriger ne vient pas de devant, mais de derrière. Il évoquait l’analogie d’un leader « berger » : « qui reste derrière son troupeau, laissant les plus adroits aller devant, après quoi les autres suivent, sans réaliser que, tout le long, ils ont été dirigés par-derrière. »
Dans cette vision du leadership, il ne s’agit pas de dire aux autres ce qu’ils doivent faire, mais plutôt où ils doivent aller et de savoir, ensuite, se laisser mener.

C’est exactement la même chose dans le cadre d’une prise de parole stratégique. C’est au leader de rappeler le sens et les enjeux. Mais ce n’est pas son rôle de s’aventurer dans les méandres techniques, même s’il peut avoir la tentation de montrer qu’il sait faire. Il est souvent plus performant de partager la parole avec ceux qui, d’un point de vue opérationnel, vont concrètement mener le changement à venir.

Prendre la parole c’est prendre le pouvoir ! Mais c’est un pouvoir qu’il faut savoir partager afin de favoriser l’émergence d’une nouvelle génération de leader qui sera en charge de transformer la stratégie en projet et les projets en innovation.

À relire :