Bandeau siteWeb (1200 x 365 px) - 1
Bandeau MobileWeb (1284 x 2000 px) - 1

35- Les 3 enseignements de Jean-Pierre Bacri !

Aujourd’hui un épisode un peu spécial, car j’ai décidé de rendre hommage à un immense scénariste, dialoguiste et acteur qui va beaucoup me manquer : Jean- Pierre Bacri !

Je vais vous faire une confidence, j’ai été très touché par le décès de Jean-Pierre Bacri, et pourtant je ne suis pas du genre à m’émouvoir facilement sur la disparition d’une personnalité publique.

Alors je me suis posé la question du pourquoi !

Et je me suis souvenu d’une interview où Jean-Pierre Bacri partageait le fait que quand qu’ils écrivaient des dialogues avec Agnès Jaoui, ils pouvaient passer des heures à négocier ensemble le fait que le personnage d’un film devait dire « Euuh… je crois pas »…plutôt que « Mmm…je crois pas ».

Eh bien, c’est sans doute pour ça que j’admire autant le travail de Jean-Pierre Bacri !

Il incarne tout ce que j’aime dans le jeu d’un acteur en termes d’exigence, de justesse et d’authenticité ! Et c’est exactement ce qui me guide lorsque je prépare un orateur à une prise de parole stratégique:

  • L’exigence dans la préparation
  • La justesse dans l’expression des idées
  • Et l’authenticité dans l’incarnation du propos !

Je vais vous faire une autre confidence, je travaille avec des générations très différentes…et j’ai été surpris de voir que pour les moins de 30 ans…Bacri, ça n’évoque pas grand-chose, si ce n’est un comédien un peu bougon que la plupart ont découvert dans son dernier film à succès : le Sens de la fête !

C’est la raison pour laquelle j’ai eu envie de lui rendre hommage à ma manière, tout en en vous apportant bien évidemment les conseils concrets que vous attendez dans ce Podcast !

 3 extraits de 3 différents films dans lequel il a joué et en tirer 3 grands enseignements pour vos prises de parole !

C’est parti !

Enseignement n°1 « Didier »

Cette scène culte est issue du film DIDIER sorti en 1997, qui met en scène un duo improbable entre Jean-Pierre Bacri qui interprète un agent de footballeur et Alain Chabat qui interprète son chien, mystérieusement transformé en humain !

Alors certes, dans une une prise de parole, on ne sent pas le cul de son public… Pour autant, si on s’attache au pourquoi les chiens font cela, ça devient très intéressant !

En effet, pour les chiens, se sentir le cul, c’est l’équivalent d’une bonne poignée de main entre humains… C’est le moyen d’entrer en connexion avec un congénère…et d’en profiter pour recueillir, grâce à des glandes situées non loin de l’anus, des informations essentielles sur l’autre chien: telles que son sexe, son âge, sa santé et même son état émotionnel !… L’objectif principal étant de savoir s’il a à faire à un ennemi potentiel ou un ami avec lequel il peut interagir en pleine confiance !

Et bien quand vous prenez la parole..c’est la même chose !

Le principal enjeu de toute présentation, c’est de créer les conditions de pleine confiance entre vous et votre public.

La confiance en votre idée, la confiance en votre projet, et la confiance en votre parole.

Sans lien de confiance, vous aurez au mieux ce que j’appelle de l’adhésion molle: « C’est super ton truc… Mais c’est pas pour moi »… Ou pire un rejet : « J’adore l’idée… Mais on préfère la développer sans toi »…

Et pour créer les conditions de pleine confiance entre vous et votre public, il est indispensable de bien le connaitre, de faire preuve d’empathie afin de comprendre ce qu’il attend de vous, les problèmes qu’il se pose.

Ainsi mieux vous connaitrez votre public meilleure sera la pertinence des idées que vous partagerez avec lui lors de votre intervention !

…sans pour autant lui sentir le cul 😉

Enseignement n°2 « Cuisine et dépendance »

Cette extrait est issu de Cuisine et dépendance, la première pièce de théâtre à succès écrite et interprété par le duo Jaoui/Bacri et adaptée en 1993 au cinema. C’est l’histoire des coulisses d’un dîner qu’on ne voit jamais, puisque toutes les scènes se passent dans la cuisine.

Et vous l’avez compris à l’écoute de cet extrait, l’invité principal, une célébrité de la télévision, que les hôtes n’ont pas vu depuis 10 ans se fait attendre, ce qui énerve passablement le personnage de Jean-Pierre Bacri, lui aussi invité à la soirée.

Alors qu’est-ce que nous apprend cette scène ? Eh bien tout simplement qu’il faut respecter votre public !

Prendre la parole, c’est prendre le pouvoir, c’est un acte de leadership…Mais c’est un pouvoir qui ne vous appartient pas. C’est un pouvoir que le public vous accorde le temps de votre intervention.

C’est lui qui a le vrai pouvoir, à commencer par celui de vous écouter ou pas…ou de faire semblant de vous écouter…et bien entendu de vous dire « Oui j’ai envie »…ou « Non merci » à la fin de votre intervention !

C’est un immense cadeau que vous font les gens, lorsque tacitement ils acceptent de se taire durant quelques minutes pour vous écouter… Le minimum c’est de les respecter en ayant à coeur d’avoir une présentation, claire et pertinente dans le temps qu’ils vous ont accordé !

Car plus vous prendrez soin de votre public, plus il prendra soin de vous en vous accordant une écoute attentive.

Et si vous vous formiez au Leadership ?

Prendre la parole en public est toujours l’occasion de vivre des émotions fortes. Trop souvent, ces émotions sont synonymes de stress et empêchent d’accéder à l’ensemble de ses capacités. L’exercice reste pourtant inévitable dès qu’il s’agit de faire valoir ses idées et sa place dans l’organisation.

Avec la formation "Le Leadership pour prendre la parole en pleine confiance", vous apprendrez à maîtriser la narration de vos idées, à maîtriser vos émotions et à maîtriser la relation avec votre auditoire.

Enseignement n°3 « On connait la chanson »

Ce 3ème et dernier extrait est issu du film On connait la chanson réalisé Alain Resnais en 1997 dont le scénario a été écrit par le duo Jaoui/Bacri.

C’est un petit bijou d’originalité !

Le principe du film étant que par moment les acteurs expriment leurs émotions en interprétant en play-back des bribes de chansons françaises célèbres.

Alors qu’est-ce que nous apprend cette scène mythique des « Chevaliers paysans de l’an 1000 au lac de Paladru » ?

Quand on a une idée ou un projet à défendre, il est essentiel d’avoir un pitch clair et impactant que l’on peut dégainer en toute circonstance pour capter l’intérêt des gens autour de vous.

Pitcher, c’est répondre à la question que se posent tous les gens qui vous écoutent et qui est merveilleusement exprimé par Bacri dans cet extrait :

« C’est quoi l’idée ? »

Que vous présentiez un projet, votre job, une nouvelle activité dans laquelle vous souhaitez vous lancer, si vous n’êtes pas capable de répondre à cette question clairement en quelques secondes, vous n’arriverez a pas à capter l’intérêt de vos interlocuteurs.

Maitriser son Pitch, c’est maitriser la bande annonce de votre idée ! Et à quoi sert une bande annonce ?…

… A vous donner envie de voir le film ! Eh bien cʼest la même chose pour un Pitch !

Pitcher c’est créer le désir, le désir d’en savoir plus, c’est donner envie dʼapprofondir un sujet ou de vous suivre dans un projet !

Voilà donc les 3 enseignements de Jean-Pierre Bacri que j’avais envie de partager avec vous aux travers de ces 3 scènes cultes:

  • Intéressez-vous à votre public pour créer les conditions de pleine confiance.
  • Respectez votre public, en prenant soin de de lui.
  • Apprenez à Pitcher pour rendre vos idées désirables en toute circonstance !

 

Mais au delà ces 3 enseignements, c’est surtout 3 films que je vous invite à voir ou revoir: « Didier », « Cuisine et dépendance », « On connait la chanson »…

Je viens de les revoir récemment, faites moi confiance, ça n’a pas vieilli et vous allez vraiment vous régaler !

Pour terminer, je ne pouvais pas conclure ce Podcast, sans vous parler du chef d’oeuvre d’ Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri: Le goût des autres sorti en 2000… 4 Césars, une nomination aux Oscars … Pour moi, c’est un « film de chevet ».

Voir et revoir et re-revoir ce film est de mon point de vue juste indispensable pour ne pas dire essentiel pour reprendre un mot de circonstance !

 

Merci d’avoir écouter ce 35ème épisode de Moment de Vérité, la semaine prochaine, on va parler « raison d’être » je vous explique pourquoi je pense que quand « la vision va, l’argent vient » !

10 min
Saison 3
Publié le 2 février 2021
ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?
perspective mini guide 2022

Pour découvrir les fondamentaux de notre méthodologie, nous vous proposons de télécharger la nouvelle édition de notre Petit guide pour rendre vos idées désirables !

Nos conseils concrets pour vous aider à prendre la parole efficacement en toute circonstance… même en visio !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
LE PETIT GUIDE DE SURVIE POUR
RENDRE VOS IDÉES DÉSIRABLES

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.