MOMENT DE VÉRITÉ

Le podcast qui vous aide
à mieux présenter vos idées !

moment-de-veritte-picto

PLUS DE 70 ÉPISODES
DISPONIBLES À L'ÉCOUTE

AVEC BRUNO CLÉMENT, CEO ZEPRESENTERS

bruno mdv-400

37- Au secours, personne ne m’écoute !

Aujourd’hui, je réponds à une question que l’on me pose très souvent : Comment faire quand on ne m’écoute pas ?

58% ! C’est le pourcentage de gens en entreprises qui, lors d’une réunion, avouent penser ou faire autre chose que d’écouter l’orateur !

Ce chiffre est issu d’une étude que nous avons mené en 2019 chez Zepresenters avec Opinion Way auprès d’un échantillon représentatif de managers en entreprises !

Donc quand vous prenez la parole, dites-vous bien qu’il y a de fortes chances qu’a priori plus d’une personne sur deux ne vous écoute pas vraiment !

Les activités connexes les plus fréquentes étant : rédiger des mails ou textos pour 43% et travailler sur autre chose pour une personne sur 3 !

Quand on voit ces chiffres on comprend pourquoi, il y a une véritable « guerre de l’attention » dans toute prise de parole en public…

Et imaginez ce que cela peut donner quand on est visio et que les gens qui sont censés vous écouter n’ont pas branché leurs caméras !!!!

 

Alors comment faire quand le public ne vous écoute pas ?

Et bien généralement, à cette question, je réponds, non sans une pointe de provocation : « Si on ne vous écoute pas, c’est de votre faute ! »…

C’est un peu comme si un humoriste se plaignait que le gens ne rient pas à ses blagues…Si le public ne rit pas, c’est qu’il n’est pas drôle !

Évidemment ce nʼest pas si simple, et parfois l’auditoire auquel vous faites face est plus ou moins attentif et positif à votre égard !

Pour autant, tout comme un humoriste qui ne peut pas forcer son public à rire, vous ne pouvez forcer les gens à vous écouter ! En revanche, votre responsabilité d’orateur est de tout faire pour !

 

Et pour vous y aider je me propose de partager avec vous, 3 conseils :

1er conseil : acceptez de ne pas être écouté par tous !

Quelle que soit votre maitrise de l’art oratoire, certaines personnes ne vous écouteront pas…Et surtout ne le prenez pas personnellement !

Il y a mille raisons pour lesquelles les personnes n’écoutent pas: une urgence à traiter, une charge mentale trop importante, des soucis personnels, un haut degré de fatigue, une présence imposée par la hiérarchie etc etc.

Votre objectif en tant qu’orateur n’est certainement pas de convaincre tout le monde, mais d’embarquer celles et ceux qui seront les plus réceptifs à vos idées et vos projets.

Alors plutôt que de vous focaliser sur les personnes qui ne vous écoutent pas, faites le choix conscient de vous adresser à tous les autres, celles et ceux qui montrent de l’intérêt pour votre propos, par un regard, un hochement de tête, voire une question !

Et puis, si vraiment vous faites face un un public hostile… (et oui ça arrive). Faites comme moi, dites-vous simplement qu’ « On ne peut forcer à un âne à boire s’il n’a pas soif  » … Mais votre responsabilité d’orateur est de lui montrer la direction du puit.

2ème conseil : préparez-vous à l’imprévu !

En parallèle de mon activé chez Zepresenters, il se trouve que depuis 15 ans je joue régulièrement dans des pièces de théâtres en tant que comédien, c’est d’ailleurs comme cela que j’ai rencontré Sébastien Bernard mon associé.

Et pour avoir joué dans une bonne douzaines de pièces, je peux vous dire que bien que le texte soit identique, chaque représentation est unique ! Et, il arrive parfois que l’on ressente que le public est plus mou que d’habitude, qu’il réagit moins, voire qu’il ne rit pas à une réplique dont vous savez pourtant qu’elle fait habituellement mouche …

Et clairement, cela peut être très déstabilisant…et nuire à la qualité de votre jeu si vous vous laissez submerger par le doute.

Il en va de même pour vos prises de parole…parfois le public est moins réceptif, moins attentif…et dans ces moment-là il est essentiel d’être à même de mobiliser toutes vos ressources pour continuer à délivrer une présentation claire et impactante de vos idées…sans être trop parasité par l’absence de réaction !

Et pour cela, il n’y a d’autre secret que de faire comme les comédiens : préparer soigneusement votre intervention et la répéter autant de fois que nécessaire pour vous sentir en pleine confiance quelles que soient les circonstances :

  • Confiance en vos idées
  • Confiance en votre projet
  • Et confiance en vous !

N’oubliez que les comédiens ne répètent pas pour être bons…Mais pour être prêts…y compris à l’imprévu !

3ème et dernier conseil : prenez soin de votre public !

Je vous l’ai déjà dit dans un précédent Podcast, personne ne se lève le matin en se disant chouette y’a une réunion PowerPoint à 9H00 qui plus est en visio !

Alors certes, une présentation n’est pas un spectacle que les gens ont envie de voir…Pour autant c’est une « expérience » que vous faites vivre à votre public. Et au-delà du contenu que vous partagez, votre responsabilité d’orateur est de faire en sorte que cette expérience soit à la fois utile & agréable.

Les 2 mots comptent et de mon point de vue sont indissociables !

En effet, utile mais pénible, ça tout le monde sait faire…c’est ce que nous appelons le « syndrome de l’expert » quelqu’un qui ne fait pas l’effort de simplifier son propos pour en amplifier l’impact et noie son public dans le torrent de sa propre complexité ! (J’en parle d’ailleurs dans l’épisode 13 « Les 5 pires profils d’orateurs »).

A l’inverse, agréable…mais futile, c’est tomber dans un autre syndrome celui du « showman », quelqu’un qui est là pour faire le « show » et qui présente pour se faire plaisir..!

Alors certes c’est souvent agréable à écouter, mais dans le contexte d’une intervention professionnelle, c’est rarement efficace car ça donne le sentiment au public d’avoir perdu son temps !

Et la bonne nouvelle, c’est que plus vous prendrez soin de votre public en créant une expérience de présentation utile & agréable, plus il prendra soin de vous en vous accordant une écoute attentive.

Donc en résumé, 3 conseils à suivre pour moins subir et prendre plus de plaisir quelles que soient les circonstances et le comportement du public auquel vous avez à faire:

• Acceptez de ne pas être écouté par tous
• Préparez-vous à l’imprévu
• Et prenez soin de votre public

Et pour terminer j’ai un dernier conseil bonus : Soyez exemplaire !

Quand vous êtes de l’autre côté du miroir, dans le public, bien installé dans une salle de réunion ou devant votre écran d’ordinateur en visio…
Et que vous faites face un orateur qui prend soin de vous en partageant ses idées de manière claire et inspirante… Prenez-soin de lui…en lui accordant une écoute attentive, montrez-lui de l’intérêt, posez-lui des questions…Et si vous êtes à distance, branchez votre caméra !

 

Merci d’avoir écouté ce 37ème épisode, la semaine prochaine on va parler storytelling et je vous dévoilerai comment créer un fil narratif cohérent !

 

Découvrez notre formation
Leadership
8 min
Saison 3
Publié le 16 février 2021
ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?
perspective mini guide 2022

Pour découvrir les fondamentaux de notre méthodologie, nous vous proposons de télécharger la nouvelle édition de notre Petit guide pour rendre vos idées désirables !

Nos conseils concrets pour vous aider à prendre la parole efficacement en toute circonstance… même en visio !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
LE PETIT GUIDE DE SURVIE POUR
RENDRE VOS IDÉES DÉSIRABLES

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.