Bandeau siteWeb (1200 x 365 px) - 1
Bandeau MobileWeb (1284 x 2000 px) - 1

40 – Comment travailler votre prosodie ?

Aujourd’hui, je vous explique comment la musique peut vous aider à trouver la bonne intonation pour vos présentations avec la prosodie.
Prosodie. Clairement, ce n’est pas un mot qu’on utilise tous les jours.
Pour autant, c’est de cela dont j’aimerais parler avec vous aujourd’hui, car c’est un sujet essentiel pour avoir un impact lors de toute prise de parole.

La prosodie, c’est la musicalité de votre voix.

Et maîtriser sa prosodie, c’est très important, car au-delà des mots, ce que les gens qui vous écoutent vont percevoir, c’est surtout l’intention que vous mettez derrière chacun de vos propos.

C’est ce que les comédiens appellent le sous texte, l’émotion qui est sous entendue par les mots que vous prononcez.

Pour illustrer concrètement le sujet, j’ai l’habitude de partager le fait qu’il y a 1 000 façons de dire à quelqu’un « t’es con ».

On peut le dire avec beaucoup de mépris, mais aussi avec une infinie tendresse. Un même mot, deux intentions très différentes et surtout une trace émotionnelle qui n’est pas du tout la même pour le public qui vous écoute.

Concrètement, la prosodie s’exprime par le rythme, le ton, le débit, l’intonation, la modulation de votre voix. Bref, tout ce qui va permettre à votre audience de percevoir les émotions que vous souhaitez transmettre au-delà des mots que vous prononcez pour marquer les esprits.

Comment faire pour travailler votre prosodie ?

Je vous propose trois grands conseils et un exercice pratique.

1. Définir votre objectif de présence

D’abord, il faut être au clair sur ce que nous appelons chez Zepresenters votre objectif de présence, c’est à dire savoir pourquoi vous prenez la parole pour donner du sens à votre présence.

Et pour identifier votre objectif de présence, il vous suffit de répondre à deux questions en amont de votre présentation :

  • Quel est le but de votre intervention ?
  • Et qu’est-ce que vous souhaitez que le public pense, ressente et fasse après vous avoir écouté ?

Et c’est très important, car de cet objectif de présence va découler un propos avec une intention particulière.

Si votre objectif est de mobiliser vos équipes autour d’un projet stratégique, votre prosodie ne sera pas la même que si votre objectif est de les rassurer sur l’évolution d’une organisation interne, par exemple.

2. Le contexte de votre prise de parole.

Si vous êtes en petit comité avec vos équipes avec pour objectif de partager un moment convivial propice à un échange informel et libre, il serait sans doute incongru de vous lancer dans un discours épique à la « I have dream » de Martin Luther King.

3. Le fil narratif de votre idée

Enfin, le troisième paramètre essentiel à prendre en compte est le fil narratif de votre présentation.

En effet, votre prosodie va évoluer au fur et à mesure des différentes étapes clés de votre intervention et de la nature de votre propos.

L’intonation, le rythme et la modulation de votre voix sera forcément différente si vous racontez une anecdote qui vous a touché personnellement ou si vous exprimez le grand objectif audacieux de votre stratégie ou encore si vous partagez l’enthousiasme qui vous anime à l’idée de lancer un produit absolument génial.

Pour résumé, 3 paramètres à prendre en compte pour maîtriser votre prosodie :

  • Être au clair sur votre objectif de présence
  • Tenir compte du contexte de votre prise de parole
  • Suivre le fil narratif de votre intervention.

Et si vous vous formiez au Leadership ?

Prendre la parole en public est toujours l’occasion de vivre des émotions fortes. Trop souvent, ces émotions sont synonymes de stress et empêchent d’accéder à l’ensemble de ses capacités. L’exercice reste pourtant inévitable dès qu’il s’agit de faire valoir ses idées et sa place dans l’organisation.

Avec la formation "Le Leadership pour prendre la parole en pleine confiance", vous apprendrez à maîtriser la narration de vos idées, à maîtriser vos émotions et à maîtriser la relation avec votre auditoire.

Comment faire pour vous entrainer pour vos prises de parole ?

Alors, cela passe bien évidemment par la répétition à haute voix en mode réel autant de fois que cela vous semble nécessaire. Je rappelle que ce n’est pas un hasard si les comédiens répètent.

Ils répètent non pas pour être bons, mais pour être prêts, prêts à servir les enjeux d’une pièce en incarnant parfaitement les intentions de leurs personnages.

C’est la même chose pour vos présentations. La répétition n’est pas une option.

Plus concrètement, je vais vous donner un exercice qui m’a été inspiré par Johnny Depp et qu’on utilise dans nos formations chez Zepresenters pour travailler votre prosodie.

Il y a une dizaine d’années, j’ai lu dans un interview que pour préparer un rôle, Johnny Depp se créait des playlists de musique en rapport à l’énergie du personnage qu’il avait à composer et la tonalité générale du film dans lequel il jouait.

Et que durant les tournages, il écoutait régulièrement cette playlist pour se mettre dans les bonnes conditions, un peu comme un sportif qui écoute de la musique pour se motiver lors de ses séances d’entraînement.

Et personnellement, je trouve que c’est une excellente idée pour travailler sa prosodie.

Voici une petite démonstration

« Les gestes barrières à respecter en période de Covid 19, avec des bandes sons totalement différentes. Et vous allez voir, enfin plutôt entendre qu’au-delà des mots, la prosodie change tout. C’est parti. Que faire pour protéger et protéger les os de la Covid 19 ? Lavez-vous fréquemment les mains ? Utilisez du savon et de l’eau ou une solution hydroalcoolique ? Tenez-vous à distance de toute personne qui tousse ou éternue ? Portez un masque lorsque la distanciation physique n’est pas possible ? Et restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien. »

Alors, vous savez, j’en suis certain, entendu à quel point l’émotion provoquée par la musique influe directement sur la prosodie de l’orateur et sur la trace émotionnelle que vous laissez de votre intervention.

Et pour ma part, j’ai une playlist de morceaux que j’apprécie particulièrement et dans laquelle il m’arrive de piocher pour me mettre en condition avant de prendre la parole.

Pour conclure, je vous invite à faire le test par vous-même.

Prenez une présentation que vous avez déjà réalisée et répétez-la à haute voix, à blanc. Puis diffusez la musique qui vous semble la plus adaptée à l’émotion que vous souhaitez faire passer. Laissez-vous porter par la musique et lancez-vous. Vous verrez à quel point cet exercice est à la fois stimulant et efficace.

Merci d’avoir écouté ce 40ème épisode de Moment de Vérité. La semaine prochaine, je vous explique pourquoi dans vos prises de parole, il est essentiel de se concentrer sur l’essentiel.

8 min
Saison 3
Publié le 30 mars 2021
ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?
perspective mini guide 2022

Pour découvrir les fondamentaux de notre méthodologie, nous vous proposons de télécharger la nouvelle édition de notre Petit guide pour rendre vos idées désirables !

Nos conseils concrets pour vous aider à prendre la parole efficacement en toute circonstance… même en visio !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
LE PETIT GUIDE DE SURVIE POUR
RENDRE VOS IDÉES DÉSIRABLES

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.