MOMENT DE VÉRITÉ

Le podcast qui vous aide
à mieux présenter vos idées !

moment-de-veritte-picto

PLUS DE 70 ÉPISODES
DISPONIBLES À L'ÉCOUTE

AVEC BRUNO CLÉMENT, CEO ZEPRESENTERS

bruno mdv-400

44 – Les 3 apprentissages de Grand Corps Malade

Les 3 apprentissages de Grand Corps Malade ? He oui aujourd’hui, j’ai décidé de rendre hommage à un formidable Storyteller, Fabien Marsaud, plus connu sous le nom de Grand Corps Malade.

« Le jour se lève sur notre grisaille, sur les trottoirs de nos ruelles et sur nos tours. Le jour se lève sur notre envie de vous faire comprendre à tous que c’est à notre tour d’assumer nos rêves, de récolter la sève pour les graver dans chaque mur de pierres. Le jour se lève et même si ça brûle les yeux, on ouvrira grand nos paupières. Il a fait nuit trop longtemps et avancer sans lumière nous a souvent fait tâtonner. Personne n’a pardonné. Si on est là aujourd’hui, c’est juste qu’on n’a pas abandonné. »

Je me souviens très précisément du moment où, pour la première fois, j’ai écouté ce morceau issu du premier album de Grand Corps Malade. C’était en 2006, dans le salon de mon appartement de l’époque. Totalement fasciné par ce que j’entendais, ce soir-là, je suis resté scotché dans mon fauteuil à écouter l’intégralité de l’album qu’un ami habitant en Inde nid nous avait offert.

Et depuis, je reste un grand fan de Grand Corps Malade. Et lorsqu’il a annoncé sur son compte Instagram qu’il fêtait les 15 ans de son premier album, je me suis dit que ce serait sympa de lui rendre hommage à ma manière, tout en vous apportant des conseils pour mieux présenter vos idées.

Je vous propose de partager avec vous les 3 apprentissages que l’on peut tirer de 3 titres de Grand Corps Malade.

S’il y a bien une idée qui rassemble, une pensée qui n’est pas toute neuve, c’est que quel que soit ton parcours, tu rencontres de belles épreuves. La vie, c’est Mister Hyde, pas seulement Docteur Jekyll. J’ai vu le film depuis longtemps, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. T’as qu’à voir les réactions d’un nouveau-né à l’hôpital. Si je siffle si fort, c’est qu’il comprend que souvent, la vie va lui faire mal. Il y a des rires, il y a des pleurs, il y a des bas, il y a des hauts, il y a des soleils et des orages et je ne te parle pas que de météo.

Dans ce premier extrait qui s’appelle « Mental », Grand Corps Malade nous explique à quel point la vie est faite d’épreuves et que pour les surmonter, il faut un mental de résistant.

Et ce conseil est tout à fait valable pour vos présentations. Dites-vous bien que lorsque vous partagez une idée ou un projet, vous allez devoir faire face à de nombreuses résistances.

Chez Zepresenters, nous avons l’habitude de dire que les idées sont comme les aimants. Elles ont un pôle plus et un pôle moins. Elles génèrent de l’attractivité parce qu’elles sont porteuses pour votre auditoire d’une promesse de changement, mais elles génèrent également de nombreuses résistances pour les mêmes raisons, parce que le changement, ça fait peur.

Le premier conseil à prendre en compte lorsque vous préparez une intervention, posez-vous systématiquement la question « Quelles sont les résistances auxquelles je vais devoir faire face ? »

Cela vous permettra de construire une argumentation efficace et d’aborder ainsi votre présentation avec un mental de résistant.

« On ne peut pas vraiment dire qu’on choisit son lieu de naissance, ce que vont découvrir petit à petit les cinq sens. Un jour, mes parents ont posé leur valise, alors voilà, ce sont ces trottoirs qu’ont vu mes premiers pas. Je viens de là où les mecs traînent en bande pour tromper l’ennui. Je viens de là où en bas, ça joue au foot au milieu de la nuit. Je viens de là où on fait attention à la marque de ses textiles. Et même si on les achète au marché, on ne plaisante pas avec le style. Je viens de là.  »

J’ai choisi ce second extrait car il exprime parfaitement pourquoi, de mon point de vue, Grand Corps Malade, au-delà de son immense talent artistique, a tous les attributs d’un véritable leader d’opinion.

Et ce n’est pas un hasard si ce morceau a été repris dix ans plus tard dans la bande originale de son second film, La vie scolaire. En effet, lorsqu’on écoute sa discographie, on perçoit à quel point il est sincèrement engagé dans la cause des habitants des banlieues difficiles.

Et je suis convaincu que chacune de ses chansons contribue à faire évoluer le regard des Français sur ces lieux de vie. Alors, quel enseignement pour vos présentations ? Tout simplement que si vous souhaitez avoir un impact sur votre public, il est essentiel de partager vos convictions, d’exprimer ce qui vous anime, la cause que vous défendez pour donner du sens à vos actions et être perçu comme un leader d’opinion sincèrement engagé dans la défense de ses idées.

Deuxième conseil, n’oubliez pas de partager vos convictions pour renforcer l’impact de vos présentations et exprimer pleinement votre leadership d’opinion.

« Le corps humain est un royaume où chaque organe veut être le roi. Il y a chez l’homme trois leaders qui essaient d’imposer leurs lois. Cette lutte interne permanente est la plus grosse source d’embrouilles. Elle oppose depuis toujours la tête, le cœur et les couilles. Que les demoiselles nous excusent si on fait des trucs chelous, si un jour on est des agneaux et que le lendemain on est des loups. C’est à cause de ce combat qu’il s’agit de notre corps. La tête, le cœur, les couilles discutent, mais ils ne sont jamais d’accord. Mon cœur est une vraie éponge toujours prête à s’ouvrir, mais ma tête est un soldat qui se laisse rarement attendre rire. Mes couilles sont motivées, elles aimeraient bien pécho cette brune, mais il y en a une qui ne veut pas. Putain, ma tête me casse les burnes. Ma tête a dit à mon cœur qu’elle s’en battait les couilles si mes couilles avaient mal au cœur et que ça créait des embrouilles. Mais mes couilles ont entendu et disaient à ma tête qu’elle n’a pas de cœur. Et comme mon cœur n’a pas de couilles, ma tête n’est pas prête à avoir peur.

Moi, mes couilles sont têtes en l’air et ont un cœur d’artichaut. Et quand mon cœur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud. Et si ma tête part en couilles, pour mon cœur, c’est la défaite. Je connais cette histoire par cœur, elle n’a ni queue ni tête. Moi, les femmes, je les crains autant que je suis fou d’elles. Vous comprenez maintenant pourquoi chez moi, c’est un sacré bordel. J’ai pas trouvé la solution. Ça fait un moment que je fouille. Je resterai sous le contrôle de ma tête, mon cœur et mes couilles. »

Alors, j’ai choisi ce titre qui est l’un des tout premiers slams de Grand Corps Malade, non pas pour choquer vos prudes oreilles, mais parce que ce texte exprime avec beaucoup d’humour et de métaphore ce qui se passe dans notre corps quand nous prenons la parole.

Notre tête nous dit « C’est bon, tu es prêt ? Fais toi confiance. » Notre cœur nous dit « Pourvu que ça se passe bien. »et nos tripes nous font ressentir ce tract qui nous rappelle à quel point nous sommes dépendants de notre image sociale.

Le troisième et dernier conseil que m’inspire Grand Corp Malade, c’est qu’il ne tient qu’à vous de faire comme lui et d’oser vous lancer pour prendre la parole et défendre la cause de vos idées.

Il y a évidemment plein d’autres enseignements que l’on peut tirer de l’œuvre de Grand Corp malade. Le timbre de sa voix et sa prosodie si particulière, sa maîtrise des mots et leur pouvoir poétique, sa capacité à faire de chaque slame une histoire dans laquelle on se projette, son savoir être exemplaire vis à vis de son public et bien entendu son histoire personnelle qui est un très bel exemple de résilience et d’espoir.

Et pour conclure cet épisode hommage, je vous invite bien évidemment à écouter l’ensemble de ces albums si vous ne l’avez jamais fait, mais également à regarder le film Patience qu’il a co-réalisé et qui raconte son histoire personnelle. C’est un petit bijou d’humanité.

Merci d’avoir écouté ce 44ème épisode de Moment de Vérité. La semaine prochaine, je vais tenter de répondre à une question qu’on me pose souvent et qui n’est pas si simple : C’est quoi une bonne prise de parole ?

Si vous avez envie d’en savoir plus sur ZePresenter, notre méthodologie, notre offre de conseils et de formation, je vous invite à télécharger gratuitement notre petit guide de survie pour rendre vos idées désirables

Découvrez notre formation
Storytelling
8 min
Saison 3
Publié le 27 avril 2021
ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?
perspective mini guide 2022

Pour découvrir les fondamentaux de notre méthodologie, nous vous proposons de télécharger la nouvelle édition de notre Petit guide pour rendre vos idées désirables !

Nos conseils concrets pour vous aider à prendre la parole efficacement en toute circonstance… même en visio !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
LE PETIT GUIDE DE SURVIE POUR
RENDRE VOS IDÉES DÉSIRABLES

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.