Bandeau siteWeb (1200 x 365 px) - 1
Bandeau MobileWeb (1284 x 2000 px) - 1

46 – Comment présenter un sujet complexe ?

Aujourd’hui, je réponds à une question qui va plaire aux experts : Comment présenter un sujet complexe ?

Vous connaissez le mythe de Cassandre ?

Dans la mythologie grecque, Cassandre était une très jolie femme à qui le dieu Apollon avait accordé pour la séduire le don de la prophétie. Et parce qu’elle avait refusé ses faveurs, Apollon, pour se venger, y ajouta une terrible malédiction. « Oui, Cassandre pourrait lire dans l’avenir, mais quand elle parlerait, personne ne la croirait.

Ce mythe est une bonne analogie de ce que peuvent vivre et ressentir les experts que nous accompagnons en conseil et en coaching.

Le sentiment parfois d’avoir, grâce à leur expertise, une vision pertinente de l’avenir, mais d’être totalement dépourvu de la capacité de l’exprimer clairement pour avoir une influence sur leur entourage.

Franchement, ce n’est pas facile d’être un expert dans le monde d’aujourd’hui, et en particulier en entreprise.

Car si c’est votre cas, vous subissez en permanence une injonction paradoxale : Vous avez été embauché pour résoudre des sujets très complexes et incompréhensibles pour le commun des mortels. Et pour autant, on vous demande de simplifier toujours plus vos propos pour être compris de tous, et en particulier des comités de direction qui doivent prendre des décisions dépendantes de votre expertise.

Et le réflexe le plus courant de l’expert est de se dire « Moi, je n’ai pas signé pour ça. ». Je ne suis pas payé pour faire simple, mais pour comprendre le complexe.

Mais si vous ne le faites pas, vos interlocuteurs opteront toujours pour deux types de réactions contre productives. Soit-ils se diront « Décidément, il ne fait aucun effort pour être compris, c’est pénible. » Soit ils se diront « Si ce n’est pas clair, c’est qu’il essaye de nous enfumer … Donc, il y a un loup ! ».

Mais le pire n’est pas là. Le pire, c’est que sur les sujets complexes, il y a une catégorie d’orateurs qui fait des ravages dans le monde de l’expertise.

Les beaux parleurs, les tartuffes de la science, les champions des raccourcis clavier dont la seule vraie compétence est leur éloquence. Et sans faire de politique ni de polémique, la crise du Covid que nous vivons depuis plus d’un an nous en donne une parfaite illustration.

Comment faire pour présenter efficacement vos idées si vous êtes un expert ?

D’abord, prendre conscience de deux choses essentielles

La première, c’est que quel que soit votre niveau d’expertise, pour faire avancer vos projets, vous allez forcément devoir embarquer des gens qui en savent moins que vous.

La seconde, c’est que si les gens ne vous comprennent pas, ce n’est pas de leur faute, mais de la vôtre.
Chez Zepresenters, on adore cette citation d’Albert Einstein. Si vous ne pouvez pas l’exprimer simplement, c’est que vous ne l’avez pas suffisamment compris.

Et de notre point de vue, la principale responsabilité d’un expert n’est pas tant de simplifier à outrance son propos, mais plutôt de rendre désirable la complexité.

Rendre désirable la complexité. Voilà un bon objectif de présence que tout expert devrait avoir en tête. Ce n’est pas parce qu’un sujet est complexe qu’il doit être pénible à partager. Ce n’est pas parce qu’un sujet est complexe qu’il ne faut pas faire l’effort de le rendre accessible. Ce n’est pas parce qu’un sujet est complexe qu’il ne peut pas être passionnant.

Alors, puisque nous sommes entre experts, je vous propose de résoudre le problème du jour dans une équation à trois inconnus qui vont donner lieu à trois conseils. Et dans cette équation, il y a le public, votre sujet et vous.

Et si vous vous formiez au Storytelling ?

L’exercice de la présentation est devenu incontournable. Il fait appel à des compétences indispensables pour les professions liées au management, la vente, la communication et la gestion de projet.

Avec la formation "Le storytelling pour réussir vos présentation", vous maitriserez 4 canevas de stratégie narrative qui couvrent tous vos formats de présentation.

Le premier conseil est lié à votre public.

Trouvez la juste complexité. Décrire le détail d’un process de supply chain international en mode lean et agile à un public qui n’est pas expert n’a aucun sens et est totalement contreproductif, car personne ne comprendra rien et vous ennuierez tout le monde.

Mais le contraire est vrai aussi. Vouloir simplifier à outrance ce qu’est le boson de Higgs face à des physiciens du CERN n’est pas forcément la meilleure des stratégies narratives pour asseoir votre crédibilité et être écoutés.

Alors oui, prendre la parole, c’est prendre le pouvoir, c’est un acte de leadership. Mais n’oubliez jamais que c’est un pouvoir que le public vous accorde le temps de votre intervention. C’est lui qui a le vrai pouvoir. Le pouvoir de vous écouter ou pas. Le pouvoir de vous dire « Oui, j’ai envie. » ou « Non, merci ».

Il est donc essentiel d’ajuster dans vos interventions le bon degré de complexité si vous voulez que l’on vous écoute attentivement.

Le deuxième conseil est lié au sujet de votre intervention.

Simplifier pour amplifier. Plus vous allez simplifier votre propos, sans tomber dans le simplisme, évidemment, plus vous allez amplifier l’impact de vos idées.
Le principe est clair, mais comment faire ? Commencez par simplifier vos slides en n’affichant que l’essentiel, une idée centrale, un chiffre clé, un schéma et en respectant la règle d’une idée par slide.

L’objectif est simple, optimiser la complémentarité du duo orateur/ slide. Les slides ne doivent pas être des béquilles sur lesquelles vous vous appuyez pour démontrer votre expertise, mais des lampes torches qui éclairent le public sur l’essentiel de vos idées.

Simplifiez également votre propos en utilisant des techniques telles que l’analogie ou la métaphore. C’est exactement ce que je viens de faire avec l’image des slides béquilles et de la lampe torche. L’objectif est d’utiliser une image mentale qui permet d’avoir un référentiel compris par le plus grand nombre.

Par exemple, pour faire prendre conscience du degré de pollution plastique dans l’océan, la navigateurise Maud Fontois utilise cette technique. Elle nous dit « L’océan est tellement pollué par les microparticules de plastique qu’on mange en moyenne quatre grammes de plastique par semaine. C’est l’équivalent d’une carte bleue. » Voilà une image mentale que tout le monde peut comprendre et qui exprime efficacement l’idée des quatre grammes par semaine.

Le troisième et dernier conseil vous concerne, vous, en tant qu’orateur.

Ayez à cœur de faire de chacune de vos interventions un moment à la fois utile et agréable. Rendre désirable la complexité est un sacré challenge. Cela passe aussi par la manière dont vous allez incarner votre propos.

Comment voulez-vous que les gens ne s’ennuient pas si vous-même, vous ne faites pas l’effort de montrer de l’engagement, de l’enthousiasme, de l’envie, de la curiosité ? C’est de votre responsabilité de faire en sorte que votre intervention soit vécue par le public comme un moment à la fois utile et agréable.

Utile parce que vous aurez rendu accessible un sujet complexe et agréable parce que vous aurez pris soin d’eux en partageant avec conviction un propos clair et compréhensible.

Donc, pour résumer, si vous êtes un expert, trois conseils à prendre en compte.

1. Trouvez la juste complexité vis à vis du public auquel vous vous adressez.
2. Simplifiez votre propos et votre support pour amplifier l’impact de vos idées.
Et 3, ayez à cœur de faire de votre intervention un moment utile et agréable.

Et pour conclure, j’ai envie de vous dire que nous avons la chance de travailler avec de nombreux experts chez Zepresenters dans des domaines très variés, le digital, le supply chain, la finance, la stratégie. Et je peux vous dire que c’est toujours une grande fierté et une immense satisfaction de voir émerger des leaders d’opinion experts qui font avancer leurs projets parce qu’ils ont réussi à rendre désirable la complexité de leur métier.

Merci d’avoir écouté ce 46ème épisode de Moment de Vérité. La semaine prochaine, je vais partager un sujet qui me tient particulièrement à cœur, l’impact des mots positifs dans vos prises de parole.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur Zepresenters, notre méthodologie, notre offre de conseils et de formation, je vous invite à télécharger gratuitement notre guide de survie pour rendre vos idées désirables.

8 min
Saison 3
Publié le 25 mai 2021
ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?
perspective mini guide 2022

Pour découvrir les fondamentaux de notre méthodologie, nous vous proposons de télécharger la nouvelle édition de notre Petit guide pour rendre vos idées désirables !

Nos conseils concrets pour vous aider à prendre la parole efficacement en toute circonstance… même en visio !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
LE PETIT GUIDE DE SURVIE POUR
RENDRE VOS IDÉES DÉSIRABLES

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.