MOMENT DE VÉRITÉ

Le podcast qui vous aide
à mieux présenter vos idées !

moment-de-veritte-picto

PLUS DE 70 ÉPISODES
DISPONIBLES À L'ÉCOUTE

AVEC BRUNO CLÉMENT, CEO ZEPRESENTERS

bruno mdv-400

69 – Comment parler de soi dans les présentations ?

Pour démarrer cette sixième saison, je vais répondre à une question qui m’a été posée par Isabelle, fidèle auditrice du podcast : comment parler de soi dans une présentation ?

Les plus boomers d’entre vous auront sans doute reconnu le titre qui a fait connaître Daniel Balavoine dans les années 80. Un petit clin d’oeil à un artiste qui, malheureusement, nous a quittés trop tôt.

Alors c’est vrai que ce n’est pas simple de parler de soi dans une présentation et j’ai régulièrement en face de moi des gens qui m’opposent une vraie résistance à se lancer dans l’exercice. On peut les regrouper en deux grandes catégories.

Il y a d’abord ceux qui ont peur d’être jugés.

Quand on prend la parole, il y a toujours un enjeu d’image sociale et donc la peur d’être rejeté par le groupe si ça se passe mal. Et bien évidemment, parler de soi, c’est prendre le risque d’ouvrir une brèche dans le contrôle de son image professionnelle. Et cela demande un certain lâcher prise qui n’est pas évident pour tout le monde.

Et puis il y a ceux pour qui ça ne se fait pas.

Là, on touche au système de valeurs et à la culture individuelle. Certains y voient une forme d’impudeur, voire d’arrogance, de démagogie, ou la transgression du respect de la règle de la vie privée.

Parler de soi, effectivement, c’est laisser entrer les émotions dans le monde professionnel et pour certains, c’est totalement inapproprié, voire rédhibitoire. Évidemment, ces résistances sont totalement légitimes et peut être même que vous en partagez certaines.

Mais alors quel est mon avis sur le sujet ? Et bien je pense que la vraie question ce n’est pas de savoir si on est pour ou contre, si c’est bien ou c’est mal, mais de savoir pourquoi parler de soi.

Quel est l’intérêt de parler de soi ? Quel est l’objectif que vous souhaitez atteindre en partageant un bout de votre vie, de vos valeurs, de votre histoire dans une présentation ?

Si vous écoutez régulièrement ce podcast, vous savez déjà que chez Zepresenters, nous considérons que le principal enjeu de toute prise de parole, c’est la confiance. Pour faire progresser vos idées, vous devez créer les conditions de pleine confiance entre vous et votre public.

Et le miroir de la confiance. Eh bien, c’est la sincérité. Sincérité et confiance sont les deux faces d’une même pièce. Lorsque vous prenez la parole, le public va jauger autant la pertinence de votre idée que la sincérité de votre engagement.

L’un ne va pas sans l’autre, même si vous trouvez que le projet qu’on vous présente est génial, vous n’y adhérerait pas totalement si vous ne sentez pas que l’orateur est sincère. Et donc pourquoi parler de soi ? Tout simplement parce qu’en entrouvrant la porte de votre vécu, vous partagez un peu de votre sincérité humaine avec le public. Et c’est un moyen simple et universel de créer un lien de confiance avec lui.

Alors même si c’est un exercice qui n’est pas facile …

Je vois trois grands intérêt à oser parler de soi dans les présentations.

Le premier intérêt, c’est d’établir une connexion émotionnelle avec votre public.

Partager des histoires personnelles ou des expériences vécues contribue fortement à créer une relation empathique avec votre public et cela renforce l’écoute, l’impact et la mémorisation de vos idées. C’est d’ailleurs un très grand classique des conférences TED.

L’orateur commence très souvent par une histoire personnelle qui lui a fait prendre conscience d’un problème qu’il a eu envie de résoudre et qui l’ont amené à trouver une solution qu’il partage lors de son intervention.

Il y a un exemple très pertinent que l’on décrypte dans nos formations au storytelling chez eux présenté, c’est celui de Joe Gebbia , le cofondateur de Airbnb, qui raconte comment l’idée de sa startup lui est venue avec ses associés.

Et je vous conseille de regarder cette conférence. Elle s’appelle « Comment Airbnb a repensé la confiance grâce au design ». C’est une illustration parfaite de mon propos.

Le second intérêt de parler de soi, c’est d’augmenter la crédibilité que l’on vous accorde à vous et à votre projet.

Partagez vos expériences, vos défis, vos interrogations personnelles, votre parcours de vie, vos réussites, mais aussi vos échecs, Tout cela contribue fortement à augmenter votre crédibilité et l’expertise que l’on vous accorde sur le sujet que vous abordez.

Alors évidemment, il ne s’agit pas d’étaler son cv en mode ma vie, mon œuvre, moi, moi, moi. D’abord parce que tout le monde s’en fout et surtout parce que vous risquez de passer pour un donneur de leçons ou un prétentieux, ce qui serait totalement contre-productif.

La clé, bien évidemment, c’est de partager des expériences sincères et pertinentes en rapport avec votre sujet. L’objectif est d’embarquer votre public dans votre monde, dans votre vécu personnel. Cela va d’une simple anecdote pour illustrer votre propos à une confidence plus intime, pour donner du sens à votre intervention.

Il y a de mon point de vue, un parfait exemple en français que vous trouverez facilement sur Internet, c’est la prise de parole de Emmanuel Faber, à l’époque PDG de Danone, sur le thème de la justice sociale.

Il s’adresse à un public de jeune diplômé de HEC, école qu’il a fréquenté durant sa jeunesse et sa prise de parole dure huit minutes et durant les quatre premières minutes, il y partage avec justesse et transparence son vécu avec son frère schizophrène lorsqu’il était encore étudiant dans cette école.

Et cette expérience personnelle donne un sens très profond et sincère à sa vision du rôle de l’entreprise dans la société.

Enfin, le troisième et dernier intérêt de parler de soi, c’est de faciliter la compréhension et l’adhésion à vos idées.

Le vécu, c’est le niveau sémantique le mieux compris par l’être humain. Si je vous dis que ce week end j’ai fait une super balade à vélo en forêt de Fontainebleau, a priori vous voyez de quoi je parle ?

En revanche, si je vous dis que j’ai fait une expérience de mobilité douce dans un écosystème durable, pas sûr que vous me compreniez totalement.

Les histoires personnelles ou les anecdotes sont un très bon moyen pour faire comprendre des sujets plus complexes ou abstraits, ou encore de mettre en lumière des points clés ou des apprentissages plus généraux.

Et c’est exactement ce que fait Steve Jobs dans son très célèbre discours à l’université de Stanford en 2005. Il y partage auprès des étudiants trois histoires personnelles qui illustrent trois grands apprentissages qui ont contribué à la réussite d’Apple.

Si vous n’avez jamais vu ce discours, rendez-vous sur YouTube. C’est une des prises de parole les plus inspirantes que j’ai eu l’occasion de voir depuis de nombreuses années.

 

Pour conclure, vous l’avez compris, chez Zepresenters, on aime bien utiliser les histoires et les anecdotes personnelles pour nourrir le sens, la crédibilité et la compréhension des idées partagées par nos clients.

Moi-même. C’est quelque chose que je fais assez naturellement. Et si vous écoutez régulièrement ce podcast, vous l’avez sans doute déjà remarqué. Bien évidemment, le pré-requis, c’est d’en avoir envie. Ne vous lancez pas dans cet exercice si c’est contre nature pour vous.

D’une part, vous ne serez pas à l’aise et d’autre part, le public pourrait interpréter ce malaise comme un manque de sincérité et ce serait vraiment dommage. Mais si l’aventure vous tente, prenez le temps de trouver la bonne histoire, la bonne anecdote personnelle, celle qui touchera sincèrement le cœur de votre public et qui contribuera à nourrir le sens et la compréhension de votre idée.

Et pour terminer, puisque nous sommes encore en janvier, je vous souhaite à toutes et à tous une très belle année 2024.

Une année où j’espère que vous aurez l’opportunité de vivre de belles histoires personnelles que vous aurez envie de raconter.

Découvrez notre formation
Leadership
8 min
Saison 6
Publié le 30 janvier 2024
ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?
perspective mini guide 2022

Pour découvrir les fondamentaux de notre méthodologie, nous vous proposons de télécharger la nouvelle édition de notre Petit guide pour rendre vos idées désirables !

Nos conseils concrets pour vous aider à prendre la parole efficacement en toute circonstance… même en visio !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
LE PETIT GUIDE DE SURVIE POUR
RENDRE VOS IDÉES DÉSIRABLES

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.