Home page

Envie d'en savoir plus ?

Téléchargez gratuitement nos 2 petits guides de survie pour des présentations réussies et un leadership épanoui

Menu

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Envie d’échanger sur notre vision, notre méthode, notre offre ? Rien de plus simple, laissez-nous vos coordonnées et discutons-en par téléphone ou autour d’un café !

Contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Plus de 150 conseils concrets pour présenter efficacement vos idées

Recevoir chaque jeudi nos conseils par mail

Les 3 attentes fondamentales du public

Une prise de parole a toujours pour objectif d’obtenir l’adhésion du public, voire d’en faire les ambassadeurs zélés de votre idée. Dans ce contexte, il est toujours pertinent de vous demander ce que le public attend de votre intervention. Mais il est aussi précieux de savoir que la réponse à cette question se scinde systématiquement en trois attentes fondamentales.

1 – Être informé

Effectivement, votre premier devoir est de transmettre convenablement votre message. C’est d’ailleurs en général sur ce point que se focalise l’essentiel du travail de conception. Il est en effet de votre responsabilité d’orateur de créer les conditions qui permettront au public d’entendre, comprendre et retenir les points fondamentaux de votre idée.

2 – Être captivé

Il est habituel de dire que les présentations sont globalement perçues comme ennuyeuses. Pourtant, il faut bien reconnaître que le public ne demande pas mieux que de s’enthousiasmer pour quelqu’un qui sait capter et maintenir son attention. Les orateurs qui se préoccupent de captiver leur public sont peu nombreux. Ceux qui le font à minima préparent leurs transitions pour amener de la cohérence, d’autres savent trouver les mots pour faire rire ou émouvoir et construisent leurs présentations comme de véritables histoires.

3 – Être inspiré

L’attente principale du public est aussi celle qui est le plus souvent négligée : être inspiré. L’erreur est de penser qu’il n’est pas de notre responsabilité de le faire, soit parce que ce n’est pas le moment ou parce que l’on ne se sent pas assez légitime. Or, peu importe la tâche ou le niveau hiérarchique, nous avons tous besoin de donner du sens à nos actions. Il revient à l’orateur de partager avec son public la raison d’être de sa prise de parole et le sens profond de sa présence. Ceux qui le font sont rares et se sont aussi ceux qui arrivent à marquer profondément les esprits.

Une présentation devrait systématiquement articuler son argumentation dans ces trois dimensions. Combler ces trois attentes contribue à marquer un leadership puissant et à laisser une trace forte de chacune de vos interventions.

Pin It on Pinterest