Home page

Envie d'en savoir plus ?

Téléchargez gratuitement nos 2 petits guides de survie pour des présentations réussies et un leadership épanoui

Menu

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Envie d’échanger sur notre vision, notre méthode, notre offre ? Rien de plus simple, laissez-nous vos coordonnées et discutons-en par téléphone ou autour d’un café !

Contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Plus de 150 conseils concrets pour présenter efficacement vos idées

Recevoir chaque jeudi nos conseils par mail

Ne laissez pas tomber vos idées !

Les idées sont au cœur de ce qui nous anime. Elles nous donnent envie de nous lever le matin, elles alimentent nos conversations et, si elles obtiennent l’adhésion des autres, elles portent l’innovation au sein des entreprises et des organisations. Les idées sont un vecteur formidable de motivation mais elles ont un grand défaut : elles ne se répandent pas seules…

Évidemment, toutes les idées ne se valent pas. Et il n’est pas rare de voir quelqu’un s’acharner à ruminer une idée que l’on n’estime pas si intéressante que ça. Mais parallèlement, trop de bonnes idées ne voient jamais le jour, juste parce que l’on n’ose pas aller parler au décisionnaire, ou parce que l’on n’a pas assez travaillé pour la mettre en valeur, ou pas assez anticipé les résistances qu’elle pouvait générer.

Le seul juge qui peut valider qu’une idée a le potentiel de devenir une innovation est l’adhésion des gens à qui vous la présentez. Et pour cela, vous n’avez pas le choix. Vous devez vous soumettre à l’exercice de la présentation. Que ce soit un pitch ou une présentation plus formelle vous devez être prêt à construire un propos optimisé pour être entendu. C’est le sens de tous les conseils que nous publions toutes les semaines avec toujours la même précaution : n’attendez pas qu’il soit trop tard.

On nous a demandé récemment s’il y avait un synonyme en français du mot pitch. Résumé et synopsis ne convenant pas, le pitch est bel et bien un terme à part entière qui désigne un outil de communication puissant au service de vos idées. L’origine du mot pitch est d’ailleurs très intéressante. Au base-ball, le mot désigne l’action de jeter la balle. Le parallèle est intéressant car on comprend bien qu’il est totalement inutile de lancer une idée à quelqu’un qui n’est pas prêt à la recevoir. Au mieux elle sera rattrapée de justesse, au pire elle passera totalement inaperçue. Pitcher une idée est donc un exercice spécifique qui nécessite l’attention et la complicité de deux joueurs : le lanceur et le receveur.

Une fois que l’on a accepté que les idées ne se répandent pas toute seule, aussi bonnes soient elles, il faut se mettre au travail et s’équiper des deux outils indispensables pour assurer sa promotion :

Le pitch, dont nous venons de parler, qui consiste en une prise de parole courte, de 2 à 3 minutes. Qu’il soit formel, devant un public, ou inopiné, dans un couloir ou un ascenseur, le pitch n’est en aucun cas une démonstration. C’est au contraire un propos optimisé pour créer le désir – et en particulier le désir d’en savoir plus – , pour marquer votre crédibilité en tant que porteur de projet et pour diffuser un message conçu pour être relayé par ceux qui commencent à y adhérer.

Et la présentation. Dès que votre prise de parole dépasse trois minutes, une structure de pitch n’est plus du tout appropriée. Si après 3 minutes vous en êtes toujours à donner envie vous allez donner le sentiment que vous n’avez finalement pas grand-chose à raconter. Ou pire, que vous tournez autour du pot sans vouloir en venir concrètement au fait. L’exercice de la présentation, pour être pleinement efficace, nécessite une structure narrative qui va la transformer en un récit qui va pouvoir capter et maintenir l’attention. Vous donnerez ainsi de la cohérence à votre message que vous soyez dans le cadre d’une présentation courte, 4 à 5 minutes, ou de formats plus ambitieux allant de 20 minutes à 6 heures comme on nous l’a demandé un jour pour répondre à un appel d’offre.

L’exercice de la présentation est trop souvent perçu comme quelque chose que l’on apprend sur le tas, en regardant faire les autres. C’est au contraire un exercice de communication à part entière qui nécessite un investissement de temps et d’énergie proportionnel aux enjeux attendus. Car vos présentations ont toujours une valeur : celle de voir vos idées devenir un projet d’entreprise… ou pas.

Pin It on Pinterest