Home page

Envie d'en savoir plus ?

Téléchargez gratuitement nos 2 petits guides de survie pour des présentations réussies et un leadership épanoui

Menu

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Envie d’échanger sur notre vision, notre méthode, notre offre ? Rien de plus simple, laissez-nous vos coordonnées et discutons-en par téléphone ou autour d’un café !

Contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Plus de 150 conseils concrets pour présenter efficacement vos idées

Recevoir chaque jeudi nos conseils par mail

N'oubliez pas de vous crédibiliser !

Tous les jours de belles idées sont condamnées à ne jamais voir le jour parce que ceux qui les défendent n’ont pas assez travaillé leur crédibilité. Obtenir l’adhésion du public est le but de toute présentation. Cela signifie que, même si le public ne se souvient pas exactement de ce que vous avez dit, il a ancré que votre idée était intéressante pour lui. C’est une graine, un a priori positif qui lui permettra en permanence de porter un regard bienveillant sur votre projet. Mais il n’y a pas d’adhésion sans crédibilité. Et lorsqu’elle n’est pas clairement établie, le risque est de sombrer dans l’écueil inverse : ancrer définitivement le fait que, même si votre idée semble intéressante, vous n’aurez jamais les épaules pour la porter.

Peu importe votre niveau de diplôme ou d’expertise, la crédibilité ne se décrète pas. Elle vous est accordée par ceux qui décident de vous faire confiance. Nous avons déjà vu quelques techniques pour transmettre efficacement la confiance entre plusieurs orateurs. Cela ne doit vous empêcher de formuler clairement ce qui, dans votre parcours professionnel ou personnel, vous permet d’avoir un point de vue pertinent dans le domaine où vous intervenez. Et il faut le faire le plus tôt possible dans la présentation. Plus vous tarderez à poser votre crédibilité, plus vous laisserez trainer, dans la tête de ceux qui ne vous connaissent pas, un question sans réponse : « Mais c’est qui celui-là ? ».

Si le public vous connais déjà, est-il possible d’éviter l’étape de crédibilisation ? Notre conseil est de la faire quand même. Vous ne vous crédibiliserez pas en déclinant votre titre ou en listant les points forts de votre CV. Mais en créant une cohérence forte entre vous et le sujet que vous allez aborder. En rappelant, par exemple, ce que vous avez réalisé précédemment, où les sujets sur lesquels vous avez l’habitude de vous investir. Ainsi, vous mettrez au service de votre crédibilité l’autre pilier fondamental de la confiance : l’engagement.

Et si vous êtes le patron ? Évidemment, tout le monde est sensé connaitre votre compétence et votre engagement. Mais dans les faits, il est toujours efficace de rappeler les éléments fondamentaux qui vous ont conduit à vous investir sur le sujet dont vous allez parler. Ainsi, vous créerez une forte proximité avec l’auditoire, en donnant le sentiment que ce n’est pas votre fonction qui vous rend le plus légitime, mais plutôt les convictions qui sont à la source de votre motivation.

Pin It on Pinterest