Home page

Envie d'en savoir plus ?

Téléchargez gratuitement nos 2 petits guides de survie pour des présentations réussies et un leadership épanoui

Menu

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Langues

Comment pouvons-nous vous aider ?

Envie d’échanger sur notre vision, notre méthode, notre offre ? Rien de plus simple, laissez-nous vos coordonnées et discutons-en par téléphone ou autour d’un café !

Contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Plus de 150 conseils concrets pour présenter efficacement vos idées

Recevoir chaque jeudi nos conseils par mail

Dramatisez, ça ira mieux !

Capter et maintenir l’attention sont deux conditions indispensables pour assurer le succès d’une présentation. Capter l’attention est facile, il suffit de se déplacer. Nous n’y pouvons rien, c’est un reflexe, quand quelque chose bouge, nous regardons. Le danger est que l’attention du public peut justement nous échapper tout aussi vite.

Maintenir l’attention est donc essentiel pour partager efficacement votre propos. C’est à cette exigence que répond le storytelling : inscrire son discours dans une structure narrative qui va impliquer l’auditoire en stimulant son imagination et ses émotions. Ainsi, un des moyens les plus efficaces pour garder l’auditoire captif est de commencer votre présentation par les éléments de dramatisation. Les enjeux, les conséquences, les bénéfices, les risques, sont autant de facteurs qui vont amener le public à se projeter dans les situations que vous lui proposez et ainsi l’ancrer fermement à votre discours. Vous verrez que si quelqu’un entre dans la salle ou perturbe un instant l’attention que l’on vous porte, chacun se souviendra où vous en étiez et reviendra vers vous avec la même envie de connaitre la suite.

Faites donc attention aux postures professionnelles qui veulent qu’une prise de parole se doive d’être rigoureusement orientée vers les faits et la démonstration. Les bons orateurs sont justement ceux qui ont compris que cela ne suffisait pas.  Et qu’avant toute démonstration, il était indispensable de susciter l’intérêt de ceux qui écoutent.