Plus de 150 conseils concrets pour présenter efficacement vos idées

Recevoir chaque jeudi nos conseils par mail

TABLEAUX & SLIDES : un mariage condamné d’avance !

Heureusement, il y a parfois des questions dont la réponse technique est extrêmement simple à mettre en œuvre ! Pour le coup, mettre un tableau dans une slide est très facile : copiez votre tableau depuis Word ou Excel et collez-le sur votre PowerPoint. Il existe même plein de tutoriels pour vous guider pas à pas et vous garantir une compatibilité de format. Cependant, dans le cas d’une présentation orale, nous vous recommandons fortement de ne pas le faire ! Nous allons même tenter de vous en dissuader par tous les moyens car un tableau n’a tout simplement pas sa place dans une slide !

Le tableau est un outil puissant pour mettre en cohérence vos données. Il permet une vision globale de vos résultats et la possibilité de vérifier à tout moment le lien qui unit vos données et d’identifier les tendances qui en découlent. Idéalement, une slide est sensée faire le contraire : amplifier spécifiquement l’impact d’une idée et canaliser le regard de l’auditoire sur un sujet précis afin d’éviter toute déperdition d’attention.

Dans le cadre d’une prise de parole en public, tableaux et slides n’ont rien à faire ensemble ! Si vous avez du mal à persuader votre patron de se débarrasser de son tableau, voici quelques arguments prêts à être dégainés :

  • Quoi qu’on en dise, il est impossible de lire et d’écouter en même temps. En affichant un tableau, votre public va automatiquement chercher à le lire, le comprendre ou l’interpréter et vous perdrez automatiquement son attention.
  • Ceux qui ne sont pas d’accord avec vous n’écouteront pas votre commentaire et chercheront dans vos chiffres de quoi alimenter leur propre démonstration.
  • Pire, avec un tableau sur vos slides, vous allez être tenté de le lire vous-même. Absorbé par toutes ces cases à commenter vous allez vous sentir rassuré. Mais vous réaliserez trop tard que vous avez passé l’essentiel de votre présentation en tournant le dos au public !
  • Un tableau concentre souvent trop d’informations alors qu’en réalité une poignée de valeurs suffise à alimenter votre propos.
  • Le seul intérêt du tableau est qu’il montre que vous avez beaucoup travaillé. Mais il montre aussi que vous n’avez pas l’esprit de synthèse et que vous n’êtes pas capable d’extraire ce qui est vraiment important. Dans les deux cas, ce n’est pas bon.
  • Si vous voulez montrer une tendance, un graphique bâton sera toujours plus efficace qu’un tableau.

Vous êtes devant votre tableau, vous êtes maintenant persuadé que vous devez l’éliminer mais vous ne savez pas par quoi le remplacer. Demandez-vous « C’est quoi l’idée ? », « Qu’est-ce que raconte ce tableau ? ». Vous vous rendrez compte que vous ne le lirez pas ligne après ligne en passant par chaque case mais que vous ciblerez quelques chiffres après avoir expliqué le sens général du tableau. Est-il donc bien raisonnable de l’insérer dans son intégralité ?

Non, même si l’information qu’il contient est de qualité, elle n’est pas essentielle.

Repérez les quelques chiffres que vous souhaitez commenter, ajoutez au-dessus le message clé, et le tour est joué : vous avez devant vous une slide efficace et impactante que votre public sera en mesure de retenir. Et, rassurez-vous, vous pourrez toujours distribuer votre tableau en document annexe après votre intervention.