Conseils pour renforcer la confiance en soi des jeunes professionnels

Comment se sentir légitime quand on est jeune ?

Bonjour ! Si vous êtes arrivé sur cet article, c’est que vous allez bientôt devoir prendre la parole devant un public… plus âgé que vous !

En un calcul assez bref vous avez réalisé que la moitié pourrait être vos parents et là, c’est la panique. 

Comment je fais pour être pris au sérieux ? Comment je fais pour me sentir légitime ? 

Et bien déjà, sachez que cette question EST normale !

Que vous soyez formateur, manager ou là pour parler d’un nouveau projet, vous allez potentiellement faire face à des personnes qui pourraient se dire : “c’est pas elle/lui qui va nous apprendre notre métier” ou “il/elle n’est pas un peu jeune ?”. 

Vous ne pourrez pas lutter contre leur avis, ou contre leurs a priori. 

Seulement, si vous avez été choisi pour prendre la parole, c’est que vous avez votre place et que ce que vous allez raconter peut changer les choses pour eux ! 

Messieurs, arrêtez de calculer combien de jours de repousse de barbe peuvent suffir pour avoir avoir l’air plus âgé …

Mesdemoiselles, laissez tranquille le dressing de votre maman !

Optez plutôt pour Ze Checklist pour vous préparez efficacement à cette prise de parole tant redoutée.

 

Check Point N°1 : quel est l’objectif de votre prise de parole ?

Vous êtes jeune et vous avez l’impression qu’en allant prendre la parole, vous allez devoir vous justifier et faire vos preuves ! Mais soyons clair, vous n’êtes pas là pour vous vendre vous. 

Vous êtes là pour leur raconter une idée, un projet ou une méthode qui va, d’une manière ou d’une autre, changer les choses pour eux ! 

Alors comment être clair pour ne pas se tromper d’objectif ? 

Posez-vous 3 questions ! 

Quel est mon objectif ?

En entrant dans la salle de réunion, vous espérez en ressortir en ayant accompli quelque chose (Non ! Ce n’est pas d’avoir réussi à leur faire croire que vous aviez 30 ans alors que vous en avez 25 !).

Alors demandez-vous : pourquoi est-ce que je prends la parole ? 

Pour mobiliser l’équipe autour de la nouvelle stratégie ? 

Pour booster les compétences des managers de l’entreprise ? 

Être CLAIR SUR VOTRE OBJECTIF est le meilleur moyen de vous guider pendant votre présentation ! 

Qu’attend mon public de moi ?

On a dit à votre public qu’ils allaient assister à une énième réunion et qu’elle serait animée par vous, le petit nouveau : il est probable qu’ils aient des attentes ! 

Et c’est justement la question à se poser : Qu’est-ce qu’ils attendent de moi ?

Ont-ils besoin d’un guide dans la nouvelle stratégie ? Ont-ils besoin de quelqu’un qui les aide à améliorer leurs compétences ?

Être au CLAIR SUR LEUR(S) ATTENTE(S) vous permettra de savoir si votre prise de parole à répondu à leurs espérances et aux vôtres. 

Qu’est-ce que j’attends de mon public ?

Vous êtes clair sur votre objectif et vous savez ce qu’attend votre public de vous.

Et vous ? 

Vous avez très certainement envie que votre public se dise, pense ou fasse quelque chose pendant et à l’issue de votre présentation ! 

FAÎTES EN LA LISTE. Ainsi vous pourrez évaluer l’impact de votre présentation.

 

En synthèse, prenez la parole avec votre objectif toujours en tête. Ainsi, vous savez quelle direction prendre et vous savez que ce n’est pas votre âge qui compte !

 

Check Point n°2 : comment installer sa crédibilité ?

Ah, ça, c’est ZE question ! Comment être crédible ? Parce qu’avoir un objectif, c’est génial, mais l’atteindre c’est mieux !

Vous avez en face de vous des gens qui auront très vite un avis sur vous et votre âge. 

Pourtant, vous avez envie qu’ils dépassent cet avis et qu’ils vous écoutent. 

Mais pas besoin d’avoir l’éloquence et le charisme de Steve Jobs ou de Barack Obama.

Vous avez juste à suivre ces 3 conseils : 

Commencez fort pour gagner leur écoute !

Si vous commencez vos présentations par “bonjour, je m’appelle… et je vais bientôt débuter cette présentation” ou tout ce qui s’y apparente, vous êtes prié d’arrêter !

Commencez plutôt par une question, une anecdote ou projetez les directement dans le monde que vous imaginez quand vous aurez mis en place votre projet ! 

Créer une réaction ou des émotions est le meilleur moyen de capter leur écoute ! 

Parler d’un problème qui les concerne directement !

Vous êtes jeune oui, mais vous êtes renseigné et conscient des problèmes que peut rencontrer votre public. 

Enoncez-le le plus clairement possible, en étant pertinent et spécifique pour qu’il se sente concerné.

Ainsi, vous aurez son intérêt et il pourra se demander ce que vous comptez dire ensuite pour régler ce problème.

Dramatiser pour invoquer le changement !

Un problème ne suffit pas, nous en avons tous et on ne se met pas nécessairement en mouvement pour les régler. 

C’est pour cela que dramatiser (ne les faites pas pleurer non plus !) est le meilleur moyen d’attirer leur attention sur ce que peut provoquer le problème si on ne change pas. 

Cela peut être positif ou négatif mais ils doivent avoir envie que ça change !

 

En synthèse, formuler le bon problème à votre public est le meilleur moyen de vous rendre crédible à ses yeux parce que, même si vous êtes plus jeune, vous l’aurez compris !

 

Check point n°3 : même expertise or not même expertise ?

Vous allez avoir en face de vous vos nouveaux collègues, vos managers ou encore un banc de gens dont vous ignorez même le métier. 

Et il est probable que vous soyez le petit cadet de la bande et qu’ils se disent que vous n’êtes peut-être pas la bonne personne ! 

Néanmoins, si on vous a demandé de prendre la parole c’est que vous avez une expertise dont on a besoin.

Mais eux, QUELLE EST LEUR EXPERTISE ?

Votre public a la même expertise que vous

Ils savent que vous savez, vous savez qu’ils savent alors ne vous mettez pas dans une posture de donneur de leçons ! 

Au contraire, mettez-vous dans une posture d’égal, utilisez le vocabulaire courant de l’entreprise et n’hésitez pas à vous adressez à eux, quitte à faire de votre présentation un véritable échange avec eux !  

Même si vous avez beaucoup de compétences et une vision commune avec eux, ils seront ravis d’être considérés. 

Votre public n’a pas la même expertise que vous

Génial, ils vont apprendre de nouvelles choses et vous aussi alors faites-le leur savoir ! 

Ne vous mettez pas dans une posture d’expert qui sait tout en complexifiant vos idées. 

Au contraire, montrez leur que ce que vous allez leur transmettre va changer les choses pour eux en utilisant un vocabulaire accessible et en simplifiant votre discours (sans être simpliste, on ne veut pas les prendre pour des idiots).

Plus vous serez clair, plus vous rendrez cette nouvelle expertise accessible pour qu’ils se l’approprient. 

 

En synthèse, pensez à adopter une posture qui ne les fait ni se sentir inférieurs, ni en danger. Adopter un vocabulaire compréhensible pour tous et qui facilitera les échanges.

 

Pour conclure, vous avez dorénavant toutes les clés en main pour vous sentir légitime, même plus jeune et ce, sans artifice.

En ayant le bon objectif en tête, en gagnant votre crédibilité et en trouvant la bonne posture, vous deviendrez leur allié qu’ils seront ravis d’avoir à leurs côtés pour avancer ! 

 

Découvrez notre formation
Leadership
A propos de Manon Leroux

L'écriture fait partie du quotidien de Manon depuis plus de 10 ans. C'est donc naturellement qu'elle s'est lancée dans le défi du storytelling, cette fois dans le but de vous aidez à mieux présenter vos idées !

ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?
perspective mini guide 2022

Pour découvrir les fondamentaux de notre méthodologie, nous vous proposons de télécharger la nouvelle édition de notre Petit guide pour rendre vos idées désirables !

Nos conseils concrets pour vous aider à prendre la parole efficacement en toute circonstance… même en visio !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
LE PETIT GUIDE DE SURVIE POUR
RENDRE VOS IDÉES DÉSIRABLES

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.