Préparation entretien d'embauche : Guide complet pour candidats

Comment se préparer à un entretien d’embauche ?

Vous avez décroché un entretien d’embauche ?

Félicitations !

Vous êtes sur le point de faire face à l’un des plus grands défis de votre vie professionnelle : impressionner un parfait inconnu en moins d’une heure pour obtenir un emploi.

Bien que cela puisse être stressant, une préparation adéquate peut vous aider à vous sentir plus confiant et à augmenter vos chances de réussite.

Alors comment se préparer à un entretien d’embauche ?

Nous allons vous aider en trois étapes, à sortir de votre zone de confort, à vous sentir plus à l’aise, et surtout, à éviter les erreurs embarrassantes qui pourraient vous coûter votre entretien.

1.Qu’est-ce qui empêche votre recruteur de dormir la nuit ?

Si vous avez répondu à une annonce c’est bien parce que l’entreprise en question à un besoin clé pour développer son activité et qu’elle ne dispose pas de solution en interne. Vous représentez donc une potentielle solution pour résoudre leur problème. Donc, avant de vous lancer dans l’énumération de vos qualités, il est primordial de montrer à votre interlocuteur que vous avez bien compris son problème.

Par exemple, si vous postulez sur un poste sales business developer, ne dites pas juste que vous êtes polyvalent et à l’aise à l’oral.

Dans un premier temps montrez que vous avez conscience des responsabilités de ce poste.

« Aujourd’hui nous sommes sur un marché en pleine mutation, avec des consommateurs qui ont besoin d’une réelle expertise pour développer leur business. Et c’est pour cela qu’il est important d’avoir des commerciaux capables de s’adapter sinon cela peut créer un décalage entre les attentes prospects et la proposition commerciale. C’est pour cela que je souhaite postuler chez vous, pour vous aider dans cette phase de mutation en vous apportant ma polyvalence et ma capacité de compréhension concernant les attentes de vos futurs clients ».

Si vous êtes capable de bien définir le problème, il suffit donc d’adapter votre discours pour mettre en avant vos qualités qui peuvent résoudre ce problème.

Et si vous vous formiez au Leadership ?

Prendre la parole en public est toujours l’occasion de vivre des émotions fortes. Trop souvent, ces émotions sont synonymes de stress et empêchent d’accéder à l’ensemble de ses capacités. L’exercice reste pourtant inévitable dès qu’il s’agit de faire valoir ses idées et sa place dans l’organisation.

Avec la formation "Le Leadership pour prendre la parole en pleine confiance", vous apprendrez à maîtriser la narration de vos idées, à maîtriser vos émotions et à maîtriser la relation avec votre auditoire.

2. Bien répondre aux questions

Un entretien d’embauche est un enchaînement de questions/réponses pour permettre de définir si vous êtes fait pour le poste. Mais trop souvent nous avons l’impression d’être face à des questions pièges et avec le stress cela entraîne une réponse bien trop spontanée et directe.

Alors oui, pensez à bien préparer en amont les potentielles questions que vous allez recevoir, mais pensez aussi à anticiper le pourquoi on vous pose ces questions. Avant de répondre du tac au tac, demandez vous :

Pourquoi me pose t’on cette question ?

En effet, demandez vous quel est l’objectif du recruteur en posant cette question. Cela vous permettra, en amont de votre réponse, de montrer que vous avez bien compris le sens de la question.

Par exemple : pourquoi vous et pas un autre candidat ? Répondez en disant : « J’ai conscience que c’est un poste sur lequel vous avez un certain nombre de candidats et qu’à compétences égales cela ne doit pas être facile de faire un choix ». Puis enchaînez avec les valeurs que vous pouvez apporter et ainsi faire la différence.

3. Maîtriser son stress quelques minutes avant de passer

Alors oui, vous avez beau bien préparer votre entretien, cela reste tout de même un exercice stressant et potentiellement désagréable pour vous. Avant de passer pensez donc à …

Vous détendre le plus possible.

1 – Buvez de l’eau ! Pas de café, ni de thé, ni de boisson gazeuse, de l’eau pour être bien hydraté et ne pas avoir la gorge sèche.

2 – Ne restez pas recroquevillé sur la chaise dans la pièce d’attente, prenez de l’espace, étirez-vous, ayez une posture de conquérant !

3 – Penser à BIEN respirer, c’est-à -dire une respiration ventrale. Inspirez longuement en faisant gonfler votre ventre, bloquez pendant 7 secondes puis expirez ! Refaites le schéma 7 fois et vous vous sentirez mieux.

4 – Enfin pensez positivement, pensez à sourire devant un miroir ou juste avant de passer la porte, cela permet d’envoyer des signaux positifs à votre cerveau. Bon ne passez pas pour un psychopathe non plus, dosez bien votre sourire.

Pour aller plus loin sur la manière de gérer son trac à quelques minutes de l’entretien, vous pouvez écouter l’épisode 20 du podcast Moment de Vérité.

 

Vous l’aurez compris, l’entretien c’est avant tout la rencontre entre une personne qui cherche une solution à son problème et une personne qui peut résoudre ce problème. Donc ne soyez pas le cliché du candidat moyen qui veut montrer qu’il connaît tout sur l’entreprise et qui résume la fiche de poste tel un bon élève. Soyez LA solution pour votre recruteur.

ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?
perspective mini guide 2022

Pour découvrir les fondamentaux de notre méthodologie, nous vous proposons de télécharger la nouvelle édition de notre Petit guide pour rendre vos idées désirables !

Nos conseils concrets pour vous aider à prendre la parole efficacement en toute circonstance… même en visio !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
LE PETIT GUIDE DE SURVIE POUR
RENDRE VOS IDÉES DÉSIRABLES

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.