COMMENT SIMPLIFIER VOS PRÉSENTATIONS ?

J-2 avant votre prochaine prise de parole. Votre présentation est prête, votre discours bien rodé et vous avez même un créneau qui vient de se libérer. Bonne nouvelle, vous allez pouvoir répéter !

Quand soudain, prise de conscience : vous êtes face à votre PowerPoint et, même vous, vous ne comprenez rien à ce qui est affiché. Parce que vous avez repris la présentation envoyée il y a 15 jours avec l’ensemble des notes sur les slides. Parce que vous avez tenté d’assembler deux présentations tant bien que mal. Ou encore parce qu’on vous a dit d’ajouter telle ou telle chose et qu’il y a maintenant beaucoup trop d’informations… Quelle qu’en soit la raison, il vous faut à tout prix simplifier votre présentation sinon c’est un flop assuré !

 

Simplifier pour amplifier !

Si vous ne deviez retenir qu’une seule information de ce ZE Conseil c’est celle-ci : simplifier pour amplifier. Que ce soit votre discours ou votre support, plus vous simplifierez ce que vous dites ou ce que vous montrez, plus votre message aura de chance d’être compris par le plus grand nombre. Il est crucial de mettre le minimum pour avoir le maximum d’impact.

Mais par où commencer ? Car simplifier ce n’est finalement pas simple, et encore faut-il trouver la juste dose de simplicité, ni trop, ni trop peu. Pour vous aider, voici quelques astuces qui vous permettront de simplifier efficacement vos présentations.

 

1 – Une idée par slide

Simplifier c’est rendre le message que vous diffusez compréhensible. C’est pourquoi il est essentiel de partager UNE information à la fois, ce qui revient sur votre support à afficher une seule idée par slide.

Pour y parvenir posez-vous cette question pour chacune de vos slides : c’est quoi l’idée ? En répondant à cette question, vous sélectionnerez la juste information à mettre. S’il y a plusieurs idées, dissocier les en les répartissant sur plusieurs slides. Par exemple, 5 bullet point à la suite peuvent devenir 5 slides avec seulement l’idée principale pour chacune.

Autre astuce : pour guider votre public et simplifier la compréhension du message vous pouvez également jouer avec les animations pour faire apparaître les différentes informations au fur et à mesure.

En faisant cela vous vous positionnez comme un guide qui accompagne son public sur le chemin de ses idées.

 

2 – Favoriser le vu…

Pour simplifier votre présentation, la deuxième astuce est de favoriser le vu… et non le lu ! Selon une étude marketing*, un individu va retenir 10% de ce qu’il entend, 20% de ce qu’il lit et 80% de ce qu’il voit ! Notre cerveau fonctionne donc mieux avec des images.

Pour favoriser le vu et écrire le moins de texte possible, vous avez plusieurs leviers d’action. Le premier est de séparer ce que vous allez afficher de ce que vous allez dire. Ainsi, vous pourrez intégrer ce qui est de l’ordre des commentaires dans les notes de manière à garder seulement 3 niveaux d’informations maximum sur votre slide. Le deuxième levier consiste à réduire les phrases pour les rendre compréhensibles. Des phrases très courtes qui font sens immédiatement. Enfin, le troisième levier est de préférer tout ce qui est visuel : photos, pictos…

Comme l’aurait dit Conficius, souvenez-vous toujours qu’« une image vaut mille mots ».

 

3 – Éliminer le superflu

Simplifier c’est aussi et surtout faire le tri dans ses idées.

Pour cela, lorsque que votre support est prêt, demandez-vous ce que vous pouvez retirer. Pour vous aider, une question que l’on pose souvent en accompagnement conseil est qu’est ce qui est essentiel ? Qu’est ce qui est important ? Si c’est essentiel, vous gardez. Si c’est important, vous en parlerez lors d’un temps d’échange ou de questions-réponses.

Vous pouvez également valider la pertinence de vos slides auprès de vos collègues, amis ou famille en réalisant le test des 5 secondes. Afficher une slide 5 secondes et masquez-la : de quoi se rappelle-t-on ? Tout ce dont les personnes ne se rappellent pas, vous pouvez le retirer.

Retirer le superflu vous permet ainsi de garder seulement les points clés essentiels à la compréhension de votre message. Cependant, pensez à garder les éléments les plus concrets de votre présentation – exemples, analogies, anecdotes – car ce niveau sémantique vous permettra de simplifier l’aspect théorique tout en augmentant la compréhension de vos messages.

 

Enfin, n’oubliez jamais que simplifier c’est faire un cadeau. A votre public car vous lui donnez la possibilité de comprendre facilement, de mémoriser et de partager un projet qui potentiellement peut l’intéresser. Et à vous, car en faisant cela vous augmentez la confiance a priori ainsi que les chances de voir votre projet aboutir. Alors simplifier, pourquoi s’en priver ?

 

* Etude réalisée par LK Conseil

 

A propos de Elisa Delaveaux

StoryManager et formatrice certifiée HUBSTORY, Elisa accompagne de nombreuses entreprises pour transformer leurs stratégies en des histoires claires, inspirantes et incarnées. Sa devise : “ Le bonheur n’est pas d’avoir ce que l’on désire mais d’apprécier ce que l’on a “ (Paulo Coelho)