Home page

Envie d'en savoir plus ?

Téléchargez gratuitement nos 2 petits guides de survie pour des présentations réussies et un leadership épanoui

Menu

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Langues

Comment pouvons-nous vous aider ?

Envie d’échanger sur notre vision, notre méthode, notre offre ? Rien de plus simple, laissez-nous vos coordonnées et discutons-en par téléphone ou autour d’un café !

Contact

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Plus de 150 conseils concrets pour présenter efficacement vos idées

Recevoir chaque jeudi nos conseils par mail

Comment être sincère ?

Nous avons déjà répondu à la question : « comment gagner la confiance du public ? ». La sincérité est un des trois piliers de cette confiance. Car elle détermine la valeur que le public va accorder à la parole de l’orateur. Nous sommes tous équipés d’un détecteur à sincérité ultra puissant. Lorsque quelqu’un s’adresse à nous, nous traquons tous les signaux qui pourraient trahir une absence de cohérence entre son attitude et son propos. Ceci explique l’importance de la communication non verbale, puisque plus de 90% de l’impact d’un message repose sur la voix et la posture.

Or, le trac et le manque de confiance en soi ont justement tendance à brouiller la cohérence qui existe naturellement entre notre pensée et notre comportement. Cela provoque une gêne chez l’orateur qui ne se sent pas « naturel ». Et cela retarde aussi le moment où le public pourra pleinement adhérer au message qui lui est adressé. Voici 3 astuces concrètes.

Atténuer l’effet de vos émotions négatives – Les théories comportementales et cognitives ont montré qu’il y a en permanence un équilibre qui se fait entre nos pensées, nos émotions et notre comportement. Voilà pourquoi lorsque nous sommes troublés, cela se voit. Mais ce processus peut aussi être utilisé afin d’apaiser les émotions trop négatives. Prenez 2 minutes, ancrez-vous solidement au sol et mettez vos mains sur vos hanches dans une attitude fermement déterminée. En même temps, forcez-vous à penser à tout le travail accompli, à votre expérience et à votre volonté de réussir. Reproduisez cet exercice à chaque fois que le sentiment de ne pas être à la hauteur se fait sentir !

Formuler vos émotions positives – Être capable d’atténuer l’effet des émotions négatives ne signifie pas qu’il faille brimer tous vos sentiments. Au contraire, exprimer vos émotions est un moyen puissant pour fortement marquer les esprits. Or, dans le cadre professionnel, il est généralement de bon ton d’adopter une posture de rigueur qui exclut les émotions. En adoptant une attitude qui empêche vos émotions de vous trahir, vous empêchez aussi votre personnalité de s’exprimer. Pour pouvoir transmettre les émotions qui sont moteurs de votre action, prenez le réflexe de les formuler dans votre propos. Que vous soyez enthousiaste, déçu, curieux ou en colère, pensez-le et dites-le. Vous verrez encore une fois que vos émotions se synchroniseront de plus en plus vite.

Exprimer votre engagement – Pour diffuser la sincérité, il est aussi précieux que vous puissiez partager la nature profonde de votre engagement. Ceux qui manquent d’expérience ont tendance à éviter de le faire car ils ont peur d’en faire trop ou nourrissent l’impression d’être un acteur qui joue un rôle. Comme avec les émotions positives, incluez dans votre propos les éléments qui vous animent et qui marquent votre motivation. Ainsi, vous donnerez du sens à votre présence et vous permettrez au public d’adhérer à vos valeurs avant d’adhérer à votre propos. N’oubliez pas que « les gens n’achètent pas ce que vous faites, mais pourquoi vous le faites »*.

Lorsque l’on aborde le sujet de la sincérité, la question de la manipulation est systématiquement posée. C’est un scrupule honorable mais inapproprié. Car ceux qui prennent la parole pour manipuler savent déjà leur capacité naturelle à générer de l’adhésion. Et le paradoxe veut que ce soit les gens fondamentalement sincères qui continuent à se poser des questions sur l’expression de leur propre sincérité. Nous espérons que ce conseil vous aura apporté quelques réponses.

* « Start with why » par Simon Sinek