Bandeau siteWeb (1200 x 365 px) - 1
Bandeau MobileWeb (1284 x 2000 px) - 1

25 – Comment maitriser et transmettre vos émotions ?

Aujourd’hui, je partage avec vous comment transmettre efficacement vos émotions !

Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous invite à écouter les 2 épisodes précédents (épisode 23 et épisode 24) pour mieux comprendre ce qui va suivre.

Pour rappel, définir son objectif de présence, cʼest savoir pourquoi vous prenez la parole ! C’est être au clair sur le but de votre intervention et ce que votre public attend de vous !

L’objectif de présence est composé de 3 éléments à maitriser pour amplifier l’impact de votre présence et je vous propose aujourd’hui d’explorer plus en profondeur, le second élément : MAITRISER VOS ÉMOTIONS pour mieux les transmettre !

Dans l’épisode précédent j’ai partagé avec vous l’idée que maitriser la narration, c’était connaitre le chemin de vos idées.

Maitriser vos émotions, c’est connaitre le chemin de vos INTENTIONS !

C’est à dire être au clair sur l’intention émotionnelle que vous souhaitez partager derrière chacune des phrases que vous prononcez.
C’est ce que les comédiens appellent « le sous texte ».

Pour prendre un exemple concret, il y a plein de manière de dire à quelqu’un « t’es con » …

On peut le dire avec beaucoup de tendresse ou beaucoup de mépris…Les mots sont identiques mais l’intention est très différente…et ça votre public le ressent très clairement !

Et dans une prise de parole, cette intention induite derrière les mots que vous prononcez passent essentiellement par ce que l’on appelle la Prosodie.

La Prosodie c’est la musicalité, le rythme et la tonalité de votre voix.

Et si vous vous formiez au Leadership ?

Prendre la parole en public est toujours l’occasion de vivre des émotions fortes. Trop souvent, ces émotions sont synonymes de stress et empêchent d’accéder à l’ensemble de ses capacités. L’exercice reste pourtant inévitable dès qu’il s’agit de faire valoir ses idées et sa place dans l’organisation.

Avec la formation "Le Leadership pour prendre la parole en pleine confiance", vous apprendrez à maîtriser la narration de vos idées, à maîtriser vos émotions et à maîtriser la relation avec votre auditoire.

Comment maitriser le chemin de vos intentions en transmettant efficacement vos émotions ?

1er conseil : DRAMATISEZ, ÇA IRA MIEUX !

Alors non, je ne vous demande pas d’en faire des tonnes, ni même de faire peur à votre auditoire.

Dramatiser, c’est tout simplement mettre de l’emphase dans la manière dont vous exprimez vos idées !

On peut dramatiser négativement en montrant à quel point il y a un vrai risque à ne rien faire, et qu’il y a urgence de se mobiliser pour changer les choses.

Mais on peut aussi dramatiser positivement, c’est dire montrer à quelqu’un point ce que vous présentez est une opportunité incroyable pour celles et ceux qui vous écoutent, et que vous êtes particulièrement enthousiaste de la mettre en œuvre !

Alors, c’est vrai qu’en France on n’est pas toujours à l’aise avec cette idée de dramatisation, et encore moins dans sa version positive « à l’américaine » vous diront certain. Et en même temps, si vous n’exprimez pas que ce que vous présentez est important pour vous, pourquoi ça le serait pour votre public ?

Alors ne tombez pas dans le syndrome du bon élève ou de l’expert dont je parle dans l’épisode 4 et l‘épisode 13 de ce Podcast…

N’oubliez jamais que l’on ne présente pas « juste pour informer », mais pour partager et défendre ses idées !

2ème conseil: PENSEZ « OBAMA »

S’il y a bien un président qui a marqué son temps par son éloquence c’est Barack Obama ! Et l’un des secrets de l’expression de son leadership repose sur le rythme de sa prosodie : Obama….laisse un vrai temps…..entre chacune…de ses phrases !
Et l’extrait de son discours d’adieu à la maison blanche en janvier 2017 que vous venez d’écouter en est un parfait exemple.

Pensez « Obama », c’est comprendre que le silence entre chacune de vos phrases doit d’une part être habité et d’autre part que c’est un moyen très efficace de mettre l’emphase sur chacun de vos propos !

Enfin transmettre efficacement ses émotions passe évidement d’abord par votre capacité à maitriser vos propres émotions, à savoir le trac qui ne manquera de vous envahir plus ou moins avant toute prise de parole.

J’ai déjà traité ce sujet à plusieurs reprises dans Moment de Vérité. Et mon dernier conseil est très simple : Je vous invite à écouter ou réécouter les 3 épisodes suivants :

L’épisode 8 : « Pour en finir avec le trac » pour comprendre pourquoi nous avons tous le trac !
L’épisode 17 – « Fuite, lutte, inhibition » pour découvrir les 3 expressions du trac.
L’épisode 20: « Mes 3 trucs anti-trac » pour apprendre à maitriser votre trac.

Pour terminer, je vous propose un petit exercice pratique que nous faisons dans nos sessions de formation.

Choisissez une phrase au hasard, et exprimez là à plusieurs reprises avec des intentions totalement différentes : vous annoncez une bonne nouvelle, vous faite une confidence, vous donnez un ordre, vous partagez un scoop, ou encore c’est quelque chose qui vous énerve, qui vous étonne, qui vous émeut…

Faites le test avec un ami, ou un collègue et vous verrez à quel point l’impact des mots est lié à l’intention que vous souhaitez y mettre !

Merci d’avoir écouté ce 25ème épisode de Moment de Vérité… A non, attends je vais la refaire avec une meilleure intention quand même…;-)
Merci d’avoir écouté ce 25ème épisode de Moment de Vérité, la semaine prochaine nous explorerons la 3ème et dernière dimension de votre objectif de présence : Apprendre à Maitriser la Relation avec votre public !

6 min
Saison 2
Publié le 10 novembre 2020
ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?
perspective mini guide 2022

Pour découvrir les fondamentaux de notre méthodologie, nous vous proposons de télécharger la nouvelle édition de notre Petit guide pour rendre vos idées désirables !

Nos conseils concrets pour vous aider à prendre la parole efficacement en toute circonstance… même en visio !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
LE PETIT GUIDE DE SURVIE POUR
RENDRE VOS IDÉES DÉSIRABLES

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.